1 min de lecture Gilets jaunes

"Ce n'est pas le Smic qui augmente, c'est la prime d'activité", dit Richard Ferrand sur RTL

INVITÉ RTL - Le président de l'Assemblée nationale a défendu coûte que coûte les mesures annoncées par Emmanuel Macron lundi 10 décembre.

Yves Calvi 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Richard Ferrand invité de RTL au lendemain des annonces d'Emmanuel Macron Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Yves Calvi
Yves Calvi et Claire Gaveau

Une "accélération". Richard Ferrand, le président de l'Assemblée nationale, a défendu les mesures annoncées par Emmanuel qui étaient "rigoureusement contenues dans le programme pour le quinquennat". "Pour faire face à la crise survenue, le président de la République a décidé d'accélérer (...) Il y a ni virage, ni changement, mais une accélération", dit-t-il expliquant que l'augmentation du pouvoir d'achat devait se faire sur "plusieurs années". 

Et si certains pointaient du doigt le désaveu pour certains ministres, à l'image de Muriel Pénicaud et Bruno Le Maire qui avaient rejeté une quelconque augmentation du Smic, Richard Ferrand se montre plus tempéré. "Ce n'est pas le Smic qui augmente, c'est la prime d'activité. Il faut être précis. Cela permet de donner plus de pouvoir d'achat", explique-t-il.

"Ce qui est concret c'est que chaque travailleur rémunéré au Smic gagnera 100 euros de plus (...) Il y a des réponses concrètes qui répondent à des préoccupations", poursuit-il en ajoutant que les choses ne "peuvent pas s'arrêter là".

À lire aussi
Une manifestante blessée à Nice en marge de l'acte 19 des "gilets jaunes", le 23 mars 2019 Alpes-Maritimes
Septuagénaire blessée à Nice : la manifestante n'a "pas été touchée" par un policier

Chaque travailleur rémunéré au Smic gagnera 100 euros de plus

Richard Ferrand
Partager la citation

Des mesures aujourd'hui chiffrées à 12 milliards d'euros, selon François Lenglet, éditorialiste de RTL. Mais alors, qui va payer ? "Il ne faut pas porter atteinte aux soutiens et aux investissements, lance d'emblée Richard Ferrand. Sur cette accélération, il va falloir sans doute creuser le déficit".

Cependant, le président de l'Assemblée nationale refuse de parler une augmentation "massive" du déficit et évoque surtout une situation "strictement temporaire" car la France "retrouvera un rythme en dessous des 3%" dès l'année prochaine.

Emmanuel Macron vous a-t-il convaincu ?
Nombre de votes : 54770 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Emmanuel Macron Richard Ferrand
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795881571
"Ce n'est pas le Smic qui augmente, c'est la prime d'activité", dit Richard Ferrand sur RTL
"Ce n'est pas le Smic qui augmente, c'est la prime d'activité", dit Richard Ferrand sur RTL
INVITÉ RTL - Le président de l'Assemblée nationale a défendu coûte que coûte les mesures annoncées par Emmanuel Macron lundi 10 décembre.
https://www.rtl.fr/actu/politique/ce-n-est-pas-le-smic-qui-augmente-c-est-la-prime-d-activite-dit-richard-ferrand-sur-rtl-7795881571
2018-12-11 08:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/8XywyZVXBLUPcxC9q7Nz9g/330v220-2/online/image/2018/1211/7795881894-6-minutes-pour-trancher.jpg