2 min de lecture Gouvernement

Gouvernement Castex : "Ce n'est pas un remaniement, c'est un ravalement", selon Hortefeux

INVITÉ RTL - L'ancien ministre de l'Intérieur sous Nicolas Sarkozy estime que le gouvernement dirigé par Jean Castex "penche à droite" mais qu'il n'y a "aucune prise de guerre".

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Brice Hortefeux invité de RTL du 07 juillet 2020 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Marie-Pierre Haddad

Castex premier ministre, Darmanin à l'Intérieur, Dupond-Moretti à la Justice et Bachelot à la Culture... Ce nouveau gouvernement aura réservé quelques surprises. Emmanuel Macron a donné les postes-clés à la droite, en renforçant notamment le ministère de Bruno Le Maire qui obtient en plus de l'économie, le budget

Faut-il y voir la patte de Nicolas Sarkozy ? Invité à l'antenne de RTL, Brice Hortefeux reconnaît que ce gouvernement "penche à droite" mais il n'y a "aucune prise de guerre". "Rien, nada" à retenir, ajoute-t-il. Et qu'en est-il de Gérald Darmanin à Beauvau ? "Ce pouvoir a perdu toute capacité d'attractivité. Ils ont eu à vivre trois crises et dans les trois cas, ils n'ont pas réussi à les gérer", explique-t-il en évoquant la crise des "gilets jaunes", la crise du coronavirus et la crise économique.

Malgré cela, ce proche de Nicolas Sarkozy a indiqué que Gérald Darmanin l'avait appelé "hier soir après sa prise de fonction". "Je l'ai naturellement félicité, il m'a appelé de manière très républicaine et je lui ai souhaité bon courage (...) Il va falloir qu'il réponde au défi de la violence qui s'aggrave, le défi de la question migratoire (...) et le défi du malaise social chez les policiers, les gendarmes et les pompiers", conseille-t-il. 

Ce n'est pas faire injure à Darmanin que de dire qu'on ne sait pas exactement quelle est sa famille politique

Brice Hortefeux, ancien ministre de l'Intérieur
Partager la citation

Pour atteindre l'Élysée, faut-il passer par les ministères du Budget de l'Intérieur ? C'est en tout cas ce qu'indique souvent Gérald Darmanin. "Un exemple ne fait pas une règle", nuance Brice Hortefeux en évoquant le parcours similaire de Nicolas Sarkozy. "Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy ont aussi présidé leur famille politique, dans la durée, avec des échecs et des défis. Pour Gérald Darmanin, ce n'est pas lui faire injure que de dire qu'on ne sait pas exactement quelle est sa famille politique".

À lire aussi
Le bâtiment du Pentagone aux États-Unis États-Unis
États-Unis : création d'une cellule d'étude des ovnis au Pentagone

L'eurodéputé Les Républicains critique la numéro 2 de l'exécutif, Barbara Pompili, nouvelle ministre de la Transition écologique et solidaire. "Elle est contre l'électricité nucléaire, elle est contre l'avion, contre le TGV, contre la voiture, pour une application idéologique d'une écologie punitive", tacle l'ancien ministre de l'Intérieur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Brice Hortefeux Jean Castex
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants