1 min de lecture Douanes

Brexit : "Ça peut se débloquer rapidement" pour les pêcheurs, selon la maire de Calais

INVITÉE RTL - Quelques heures après l'entrée en vigueur du Brexit, Natacha Bouchart rassure les pêcheurs français ce vendredi 1er janvier, mais aussi les commerçants de sa ville qui travaillent avec les touristes britanniques.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Brexit : "Ça peut se débloquer rapidement" pour les pêcheurs, selon la maire de Calais Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier

Depuis minuit ce vendredi 1er janvier, le Royaume-Uni ne fait plus partie de l'Union européenne, ce qui sera un réel changement pour certaines villes du nord de la France en bord de Manche, comme Calais. "Je pense que c'est un échec de retourner en arrière après 47 ans de construction, d'échanges", confie sur RTL Natacha Bouchart, la maire de la ville. 

Il y a néanmoins eu un soulagement qu'un accord ait été trouvé entre les Britanniques et Bruxelles concernant un accès aux marchés, après plusieurs années de négociations et la menace réelle d'un "no deal". "Nous sommes prêts, le port est prêt, le tunnel est prêt", assure Natacha Bouchart. Il a fallu ainsi mettre en place notamment les structures pour les contrôles douaniers et vétérinaires des 7.000 camions qui passent chaque jour par Calais. 

Mais la vigilance est de mise, selon Natacha Bouchart, car des inquiétudes demeurent. En effet, les commerçants de vin et de chocolat travaillent beaucoup avec la clientèle britannique, et craignent une baisse du chiffres d'affaires. "Je peux les rassurer dans le sens où aujourd'hui, des éléments qui nous sont rapportés, il n'y aura pas de changement sur les quottas de cigarettes, d'alcool, ça c'est déjà rassurant", indique l'élue. 

Pour l'attractivité "de l'ensemble des acteurs du Royaume-Uni qui viennent notamment à Calais, il faut les rassurer pour avoir ce retour des magasins hors taxes". Concernant les pêcheurs, Natacha Bouchart demande à ce que les pêcheurs français puissent très vite retourner "pêcher dans l'espace des 6 à 12 miles". "Pour moi, je pense que ça peut se débloquer assez rapidement", rassure-t-elle. Il s'agissait d'un point crucial de l'accord entre Londres et Bruxelles. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Douanes Calais Commerce
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants