1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Plainte d'enseignants pour mise en danger : "Un poignard dans le dos", dit Blanquer
1 min de lecture

Plainte d'enseignants pour mise en danger : "Un poignard dans le dos", dit Blanquer

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Éducation, visé par une plainte d'enseignants pour "mise en danger de la vie d'autrui" qualifie cette démarche de "lamentable".

Jean-Michel Blanquer, le 14 octobre 2019
Jean-Michel Blanquer, le 14 octobre 2019
Crédit : REGIS DUVIGNAU / POOL / AFP
Jean-Michel Blanquer est l'invité d'Alba Ventura
14:54
Jean-Michel Blanquer était l'invité de RTL du 1er avril 2021
14:54
L'invité de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura - édité par Coline Daclin

Le collectif d'enseignants les "Stylos rouges" a déposé plainte pour "mise en danger de la vie d'autrui" contre le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer. La plainte, signée par 55 membres du collectif, a été reçue lundi 29 mars par la Cour de justice de la République (CJR), selon une source judiciaire. C'est la seule cour habilitée à enquêter sur un ministre dans l'exercice de ses fonctions.

Selon les "Stylos rouges", le ministre n'a pas suffisamment protégé les enseignants, notamment en refusant de fermer plus tôt les écoles. Pour Jean-Michel Blanquer, "c'est excessif et dérisoire". 

"Quand vous êtes en train de vous battre contre quelque chose de très grave [...], il y a des gens qui veulent vous poignarder dans le dos", tacle le ministre. "C'est évidemment lamentable."

Face à l'explosion des cas de Covid-19, de nombreux enseignants, mais aussi des élus, réclamaient la fermeture des écoles depuis plusieurs semaines. Certains spécialistes, comme le Pr Antoine Flahault, directeur de l'Institut de santé globale de l'université de Genève, estiment que les écoles sont un "des lieux majeurs de la contamination" à la Covid-19. L'étude ComCor de l'Institut Pasteur avait montré en début d'année que les écoles primaires ne présentaient pas un risque de contamination particulièrement élevé, mais que les adolescents scolarisés entraînaient davantage de risque de contamination des parents.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/