2 min de lecture Santé

Bébés sans bras : Agnès Buzyn annonce "une nouvelle enquête" avec une autre méthodologie

INVITÉE RTL - Interpellée par Emmanuelle Amar, directrice générale du Remera, le Registre des malformations en Rhône-Alpes dans "Le Grand Jury", la ministre de la Santé a annoncé l'ouverture d'une nouvelle enquête avec une méthodologie différente.

245x300_Sportouch Le Grand Jury Benjamin Sportouch
>
Bébés sans bras : Agnès Buzyn annonce "une nouvelle enquête" avec une autre méthodologie Crédit Image : Frédéric Bukajlo / SIPA / RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission

Emmanuelle Amar et son équipe sont convoquées à un entretien préalable au licenciement pour le 31 décembre prochain. La directrice générale du Remera, Registre des malformations en Rhône-Alpes, avait alerté sur le phénomène de bébés nés sans bras dans le département de l'Ain. Selon elle, l'équipe paye son implication dans l'affaire. Emmanuel Amar a décidé d'interpeller directement Agnès Buzyn ce dimanche 21 octobre, dans La Question en plus du Grand Jury dont la ministre de la Santé est l'invitée.

Sa question, limpide, interroge l'ouverture d'une enquête sur ces malformations, tandis que des voix s'élèvent pour dénoncer le manque d'action du gouvernement sur ce dossier. "Bonjour Madame la ministre, comme vous le savez, le conseil scientifique du registre Remera a confirmé l'existence d'un agrégat de malformations dans l'Ain. Quelles investigations allez-vous ordonner ?", lui demande-t-elle.

"Il y a malheureusement en France entre 80 et 100 naissances par an d'enfants nés avec des malformations des membres plus ou moins importantes. (...) Il y a eu un excès de cas démontrés en Loire-Atlantique et dans le Morbihan (...) et donc on a recherché des causes communes (...)", lui répond Agnès Buzyn. "On a cherché et pour l'instant Santé publique France (...) n'a pas trouvé de cause commune", affirme la ministre, avant d'aborder plus précisément le cas de l'Ain.

Une nouvelle enquête

"On ne peut pas se satisfaire de dire qu'on n'a pas trouvé de causes, c'est insupportable, a indiqué Agnès Buzyn. Dans l'Ain, il y a un débat entre les scientifiques pour savoir s'il y a un excès de cas. (...) Ces sept cas ont été étudiés, les familles ont été vues par Santé Publique France. Nous avons décidé avec François de Rugy, de relancer une enquête, parce qu'on ne peut pas se satisfaire de dire 'on n'a pas trouvé de cause', annonce la ministre. (...) On a une autre agence, l'Agence de sécurité environnementale (ANSES) (...) donc on relance une enquête avec ces deux agences en même temps, pour voir si leurs regards croisés entre les médecins purs et durs de SPF et des personnes qui connaissent mieux l'environnement trouveront une cause."

La ministre des Solidarités et de la Santé a aussi précisé : "Il est hors de question
d'arrêter la subvention du Registre des malformations en Rhône-Alpes"Sept enfants sont nés sans bras ou sans mains dans le département de l'Ain entre 2009 et 2014. Des scientifiques interrogés par le journal Le Monde ont discrédité le rapport officiel de Santé publique France qui concluait à l'absence d'anomalies. Ces scientifiques évoquent des erreurs "grossières" et encouragent le Remera à poursuivre ses investigations.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Faits divers Ain
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795271539
Bébés sans bras : Agnès Buzyn annonce "une nouvelle enquête" avec une autre méthodologie
Bébés sans bras : Agnès Buzyn annonce "une nouvelle enquête" avec une autre méthodologie
INVITÉE RTL - Interpellée par Emmanuelle Amar, directrice générale du Remera, le Registre des malformations en Rhône-Alpes dans "Le Grand Jury", la ministre de la Santé a annoncé l'ouverture d'une nouvelle enquête avec une méthodologie différente.
https://www.rtl.fr/actu/politique/bebes-sans-bras-agnes-buzyn-annonce-une-nouvelle-enquete-avec-une-autre-methodologie-7795271539
2018-10-21 13:11:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pA_lzoVpho78jkDOI69Blg/330v220-2/online/image/2018/1021/7795271932_la-ministre-de-la-sante-et-des-solidarites-agnes-buzyn-etait-l-invite-du-grand-jury-dimanche-21-octobre-2018.JPG