1 min de lecture Baccalauréat

Baccalauréat 2020 : Jean-Michel Blanquer n'envisage pas de report pour l'instant

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Éducation estime que le plan A d'un "retour à la normale" le 17 juin prochain est pour l'heure privilégié, même si d'autres "scénarios sont envisagés" en cas d'aggravation de l'épidémie de coronavirus.

Yves Calvi 6 Minutes pour Trancher Yves Calvi
>
Coronavirus : Blanquer se dit sur RTL contre une "année blanche" pour les élèves Crédit Image : MARTIN BUREAU / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Sarah Ugolini

Alors que 12 millions d'élève se retrouvent à étudier à domicile à cause de la fermeture des établissements scolaires depuis ce lundi 16 mars, le bac 2020 est-il déjà en danger ? Pas encore si l'on en croit les déclarations du ministre de l'Éducation nationale ce lundi au micro de RTL.

Jean-Michel Blanquer assure en effet que le report de l'examen prévu le 17 juin prochain n'est pas envisagé pour l'heure. "Pour l'instant, je souhaite n'évoquer que le plan A qui est le retour à la normale et la possibilité de passer l'examen normalement au mois de juin". "Je ne me déclare pas déjà en situation de reporter des choses qui sont en mai-juin", insiste le ministre de l'Éducation. 

Pour autant, des hypothèses sont déjà envisagées en cas d'aggravation de l'épidémie de coronavirus. "S'agissant du baccalauréat et du brevet, bien sûr que nous travaillons sur des scénarios qui auraient lieu au cas où l'épidémie au mois de juin serait encore très élevée et obligerait à rester chez soi". Jean-Michel Blanquer assure que "dans ce cas-là, d'autres formules arriveraient". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Baccalauréat Coronavirus Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants