1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Attentat sur les Champs-Élysées : Macron veut créer une "task-force anti-Daesh"
1 min de lecture

Attentat sur les Champs-Élysées : Macron veut créer une "task-force anti-Daesh"

REPLAY - INVITÉ RTL - Le candidat d'"En Marche !" a une nouvelle fois proposé la création d'une task-force pour lutter contre le terrorisme, au lendemain de l'attentat qui a fait un mort sur les Champs-Élysées jeudi 20 avril.

Emmanuel Macron invité de RTL vendredi 21 avril 2017
Emmanuel Macron invité de RTL vendredi 21 avril 2017
Crédit : Romain Boé pour RTL / Sipa
Emmanuel Macron veut créer "une task force anti-Daesh" pour lutter contre le terrorisme
00:30
Emmanuel Macron : contre le terrorisme, "nous avons besoin de plus de coopération européenne"
01:28
Emmanuel Macron, invité de RTL, vendredi 21 avril
15:55
Emmanuel Macron : "Si je n'étais pas prêt, je ne serais pas devant vous"
00:56
Emmanuel Macron sur la fusillade des Champs-Élysées : "Rien n'est laissé au hasard"
00:56
Emmanuel Macron sur RTL : contre le terrorisme "nous avons besoin de coopération européenne"
15:59
Emmanuel Macron veut créer "une task force anti-Daesh" pour lutter contre le terrorisme
03:42
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze

La lutte contre le terrorisme n'a pas été un sujet phare de la campagne présidentielle. L'attentat perpétré sur les Champs-Élysées jeudi 20 avril, un peu avant 21 heures, à l'encontre des forces de l'ordre a remis la question au centre du débat. Invité de RTL le lendemain, Emmanuel Macron a précisé qu'il n'était pas question "d'inventer un programme de lutte contre le terrorisme dans la nuit".

En revanche, le candidat à la présidentielle a rappelé les mesures prévues dans son programme pour lutter contre ce fléau. C'est sur le renseignement que l'ancien ministre de l'Économie veut surtout miser. L'assaillant abattu sur la plus belle avenue parisienne était connu des services de renseignement, notamment de la DGSI. Si un flou réside autour de sa fiche S ou non, il faisait déjà l'objet d'une enquête antiterroriste.

La rédaction vous recommande

C'est pourquoi Emmanuel Macron se concentre sur sa proposition de créer une "task-force anti-Daesh", une force d'intervention "qui 7j/7, 24h/24, auprès du président de la République, sera en charge de la coordination des services de renseignement"

Pourquoi ? "Parce que l'instance qui décide, c'est le Conseil de défense que préside le président. Donc il est important qu'en matière de renseignement, là où parfois nous avons pu perdre du temps, manquer de coordination entre les différents services, on aille au bout d'une vraie coordination à travers cette task-force", détaille le candidat à la présidentielle. Toutefois, d'après Le Monde, il existe déjà une cellule semblable à celle que le candidat d'"En Marche !" imagine. Le quotidien fait alors référence au coordinateur national du renseignement qui est "le point d'entrée des services de renseignement auprès du président de la République".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/