3 min de lecture Attentats à Paris

Fusillade aux Champs-Élysées : les réactions de la classe politique

À la suite de l'attaque survenue jeudi 20 avril sur les Champs-Élysées, de nombreuses personnalités politiques françaises ont réagi à l'évènement, notamment par le biais des réseaux sociaux.

François Hollande réagit sur l'attaque des Champs-Élysées le 20 avril 2017
François Hollande réagit sur l'attaque des Champs-Élysées le 20 avril 2017 Crédit : BFMTV
Maxime Magnier

La France avait déjà la tête au scrutin présidentiel qui l'attend dimanche 23 avril. Elle a violemment été replongée dans l'horreur terroriste. Jeudi 20 avril, à 20h50, un homme a ouvert le feu sur trois policiers sur les Champs-Élysées, blessant deux des fonctionnaires et tuant le troisième. Après les faits, plusieurs personnalités politiques ont manifesté leur soutien aux forces de l'ordre, ou encore leur tristesse.

"Tout doit être fait pour que ces policiers, gendarmes et militaires, puissent exercer leur mission, bien sûr dans l’État de droit, et avec le respect des procédures mais avec la confiance de toute la Nation. (...) Telle est ma pensée ce soir, une pensée de grande tristesse à l'égard de ce fonctionnaire qui a fait ce travail jusqu'au bout, de sa famille, des policiers blessés, mais également de notre grande détermination à tout faire pour lutter contre le terrorisme ici comme partout où nous forces sont engagées", a dit François Hollande dans la soirée, après une réunion de crise à l'Élysée.

À lire aussi
Salah Abdeslam est incarcéré à la prison de Fleury-Merogis (Essonne). Attentats à Paris
Attentats du 13 novembre : Salah Abdeslam devrait assister à son procès à Bruxelles

Du côté des candidats à la présidentielle, Marine Le Pen a décidé d'annuler son déplacement de vendredi dans un refuge pour animaux à Montceau-les-Mines et fera une déclaration depuis son QG de campagne à 10 heures. "Émotion et solidarité pour nos forces de l'ordre, à nouveau prises pour cible", a-t-elle également écrit sur Twitter.

Sur le plateau de France 2 à l'occasion de l'émission 15 minutes pour convaincre, François Fillon a expliqué qu'il s'exprimerait dans la journée de vendredi 21 avril et qu'il annulait "les déplacements qui étaient prévus dans [sa] campagne", estimant en outre que "la lutte contre le terrorisme doit être la priorité absolue du prochain président de la République". Sur Twitter, il a exprimé un "hommage aux forces de l'ordre qui donnent leur vie pour protéger les nôtres".

"Mes pensées vont au policier tué, à ses collègues blessés. Soutien total aux forces de l’ordre contre le terrorisme", a pour sa part twitté Benoît Hamon, quand Nicolas Dupont-Aignan a exprimé un "hommage au policier tué ce soir à Paris" et un "soutien total aux forces de l’ordre qui assurent jour et nuit notre sécurité".

Dans la soirée, Jean-Luc Mélenchon a lui adressé une "pensée émue pour les policiers mort et blessés et leurs familles", affirmant sur Twitter que "les actes terroristes ne seront jamais impunis, les complices jamais oubliés". Emmanuel Macron s'est lui aussi fendu d'une tweet, manifestant "toute [sa] solidarité à l’égard de nos forces de l’ordre" et "une pensée pour la famille de la victime". Sur le même réseau social, Nathalie Arthaud a également réagi après la fusillade : "Solidaire des victimes mais je rejette toute solidarité avec la politique de l'État français. L'impérialisme alimente le terrorisme", a-t-elle dit. 

Outre les candidats à l'élection présidentielle, Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, a exprimé ses "pensées pour le policier tué ainsi qu’au blessé suite à cette lâche agression" et son "soutien total aux forces de l’ordre mobilisées". Dans le même sens, le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière, a adressé ses "pensées émues de solidarité pour les proches du policier assassiné ce soir sur les Champs Élysées, ainsi qu’à ses collègues blessés".

Par le biais d'un communiqué, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a condamné "un terroriste aveuglé par la haine et par la mort" et a salué le "dévouement" des forces de l'ordre, ajoutant : "nous ne céderons rien, nous ne fléchirons pas".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Terrorisme Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788222021
Fusillade aux Champs-Élysées : les réactions de la classe politique
Fusillade aux Champs-Élysées : les réactions de la classe politique
À la suite de l'attaque survenue jeudi 20 avril sur les Champs-Élysées, de nombreuses personnalités politiques françaises ont réagi à l'évènement, notamment par le biais des réseaux sociaux.
http://www.rtl.fr/actu/politique/fusillade-aux-champs-elysees-les-reactions-de-la-classe-politique-7788222021
2017-04-21 02:55:00
http://media.rtl.fr/cache/7hgTs4mFprLS0YL1Yl5-aA/330v220-2/online/image/2017/0420/7788221345_francois-hollande-reagit-sur-l-attaque-des-champs-elysees-le-20-avril-2017.jpg