1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Annonces de Castex : Pascal Praud pointe "une forme de cynisme"
1 min de lecture

Annonces de Castex : Pascal Praud pointe "une forme de cynisme"

RÉACTION - Jean Castex a annoncé lundi 6 décembre le retour du masque obligatoire à l'école. Une mesure que ne comprend pas Pascal Praud qui dénonce "une forme de cynisme" du gouvernement.

Pascal Praud dans "Les Auditeurs ont la parole" le 7 décembre 2021
Pascal Praud dans "Les Auditeurs ont la parole" le 7 décembre 2021
Crédit : RTL
Annonces de Castex : Pascal Praud pointe "une forme de cynisme"
03:28
Annonces de Castex : Pascal Praud pointe "une forme de cynisme"
03:22
Pascal Praud & Cassandre Jeannin

Jean Castex et Olivier Véran ont détaillé lors d'une conférence de presse de nouvelles mesures de restrictions sanitaires afin de ralentir et faire face à la 5e vague de l'épidémie de Covid-19. A partir de ce jeudi le masque sera de nouveau obligatoire pour les enfants à l'école, a notamment annoncé le chef du gouvernement. Albéric, directeur d'école, a échangé à ce sujet dans Les Auditeurs ont la parole avec Pascal Praud ce mardi 7 décembre. 

"Je n'ai aucun cas actuellement (...) C'est fou", lance Albéric, qui assure que les élèves sont testés. "Il y a consensus médical, sanitaire, scientifique, pour dire que le masque à l'extérieur ne sert à rien et les enfants doivent le porter, réagit Pascal Praud qui relève toutefois que "les enfants n'ont pas conscience de ce qui leur manque."

"Quand est-ce qu'il y aura un peu d'intelligence et de pertinence", questionne le directeur d'école. "C'est parce qu'il fallait faire quelque chose, répond l'animateur. Il peut y avoir une forme de cynisme là-dedans parce que le pic on va l'avoir le 25 décembre à peu près donc les mesures auront une forme d'efficacité parce que dans 15 jours/3 semaines ça va commencer à baisser". 

Ainsi, "le gouvernement pourra dire 'regardez, on a fermé les discothèques, mis le masque sur le nez des enfants en récréation et ça baisse'. Et ce sera difficile de le contrer mais personne ne sera dupe quand même", conclut Pascal Praud. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/