1 min de lecture Remaniement ministériel

Absente du gouvernement, Bergé dément avoir pleuré au pot d'arrivée de Castex

Selon la députée des Yvelines, son "craquage" lors du pot d'arrivée de Jean Castex, rapporté par "Le Point", serait "fantasmé".

Aurore Bergé, sur le perron de l'Élysée le 25 novembre 2017
Aurore Bergé, sur le perron de l'Élysée le 25 novembre 2017 Crédit : ludovic MARIN / AFP
Coline Daclin Journaliste

Aurore Bergé en larmes, qui fuit le pot d'arrivée de Jean Castex en disant : "J'ai tout donné à la Macronie !". C'est la scène lunaire que décrit Le Point, au sujet du 6 juillet dernier. En cause : son absence dans le nouveau gouvernement. Pour L'Opinion, qui interroge un proche du président, cela s'expliquerait par le fait qu'elle "insupporte en haut lieu, notamment dans sa façon de survaloriser les attaques dont elle fait l'objet".

Mais Aurore Bergé dément. Elle s'est exprimée sur Twitter ce jeudi 30 juillet à ce sujet : "Je vous remercie pour votre intérêt particulièrement marqué concernant mon activité lacrymale supposée (et fantasmée). En attendant, je préfère être en séance à l'Assemblée nationale afin que nous puissions voter la PMA pour toutes". Elle est en effet référente du projet de loi bioéthique pour La République En Marche et responsable du texte débattu par l'Assemblée nationale.

Selon L'Opinion, le nom d'Aurore Bergé circulait pour un secrétariat d'État à la Communication audiovisuelle, rattaché au ministère de la Culture. Elle a en effet été rapporteure générale du projet de loi relatif à la communication audiovisuelle, qui a été reporté. "On ne peut pas exclure que Roselyne Bachelot n'en ait pas voulu", a confié un parlementaire au journal. 

Lire la suite
Remaniement ministériel La République En Marche Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants