1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Les plateformes doivent contribuer au financement de la création en France", selon Aurore Bergé
1 min de lecture

"Les plateformes doivent contribuer au financement de la création en France", selon Aurore Bergé

INVITÉE RTL - La députée et porte-parole de La République en Marche (LaREM) a expliqué les mesures annoncées mercredi 6 mai par Emmanuel Macron en faveur du secteur culturel.

Aurore Bergé sur le perron de l'Élysée, le 17 octobre 2017
Aurore Bergé sur le perron de l'Élysée, le 17 octobre 2017
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
"Les plateformes américaines" doivent financer "la création en France", selon Aurore Bergé
10:55
Thomas Sotto - édité par Youen Tanguy

Emmanuel Macron en avait déjà parlé en début de journée. "Les droits des intermittents sont prolongés jusqu'en août 2021", a confirmé Aurore Bergé sur RTL, après le discours du président de la République pour porter secours au secteur culturel en crise depuis le début du confinement.

"Quand vous deviez jouer dans des festivals et qu'ils ont été annulés, vous n'allez pas pouvoir rattraper les heures que vous pensiez faire dans les mois suivants, a expliqué la porte-parole de La République en Marche (LaREM) et députée des Yvelines. On ne peut pas prendre le risque que des dizaines de milliers d’artistes perdent leurs droits".

Aurore Bergé est également rapporteure générale du projet de loi relatif à la communication audiovisuelle, dont l'examen à l'Assemblée a été reporté sine die. Selon elle, il devra être discuté d'ici à la fin de l'année 2020. "Aujourd’hui, les grands gagnants du confinement sont les grandes plateformes américaines (Netflix, Amazon, Disney, etc), sauf qu’elles ne jouent pas le jeu de financer la création en France. Et c’est ça qui doit être une priorité, a plaidé la députée. C'est l’urgence absolue." 
Aurore Bergé a également affirmé qu'elle souhaitait, comme une majorité de ses collègues, sauver la chaîne France 4. "Le confinement a révélé à quel point on avait besoin de cette chaîne", a-elle assuré, espérant être "entendue par le gouvernement".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/