1 min de lecture Anniversaire 10 mai 1981

40 ans de l'élection de Mitterrand : des idées de 1981 "ressurgissent", assure Jospin

INVITÉ RTL - L'ancien dirigeant du Parti socialiste note que l'opposition à la dérégulation économique renaît en réponse à la hausse des inégalités et les menaces climatiques.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Lionel Jospin était l'invité de RTL du 10 mai 2021 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Victor Goury-Laffont

Il y a 40 ans jour pour jour, le 10 mai 1981, François Mitterrand était élu président de la République et devenait ainsi le premier chef d'État socialiste de l'histoire de la Ve République. Dirigeant du PS le jour de cette victoire historique, Lionel Jospin revient sur cet événement au micro de RTL.

"C'était un sentiment mixte, s'est rappelé le candidat malheureux à l'élection présidentielle de 2002. Les résultats du premier tour laissent place à un optimisme modéré. Mais nous avions le souvenir des défaites en 1973, 1974, 1978. Il n'y a pas de superstition, mais l'idée qu'il pourrait y avoir une fatalité".

Lionel Jospin explique que "l'incertitude sera levée" en début de soirée, lorsque le PS est averti par les instituts de sondage que leur victoire est plus que probable. Un peu avant 20 heures, il cède à l'excitation et annonce aux militants et sympathisants réunis devant le siège du parti : "nous pensons que nous avons gagné".

Des "leçons" pour le présent

L'ancien ministre note par ailleurs que les idées portées par la campagne de François Mitterrand il y a 40 ans, portée, à l'époque, "à contre-courant de l'évolution économique du monde", commencent à "ressurgir". "Les inégalités ont tellement fleuri, la menace sur la planète est tellement prégnante, qu'on se rend compte que ce n'est pas dans la dérégulation qu'on peut trouver des solutions".

À lire aussi
François Mitterrand
La chronique de Laurent Gerra du vendredi 28 mai

"Si nous sommes dans un moment moins favorable pour la gauche, je ne vois pas pourquoi nous ne devrions pas nous réjouir pour des moments qui ont été importants dans l'histoire de France", a-t-il par ailleurs assuré. "Nullement indifférent" aux difficultés actuelles du PS, dont il reste membre, Lionel Jospin appelle à "tirer des leçons" de la victoire de 1981 en construisant "une force" et en unissant "des éléments de la gauche", "ce n'est pas en cultivant les égos qu'ils avanceront".

La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Anniversaire 10 mai 1981 Parti socialiste Lionel Jospin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants