2 min de lecture 1er mai

1er mai : Emmanuel Macron reçoit les métiers de bouche dans un Élysée barricadé

Dans un quartier de l'Élysée bouclé par crainte de certains débordements en marge des manifestations du 1er mai, Emmanuel Macron a reçu des professionnels des métiers de bouche et des fleurs pour la traditionnelle remise du muguet.

Emmanuel Macron avec des professionnels des métiers de bouche le 1er mai 2019 à l'Élysée
Emmanuel Macron avec des professionnels des métiers de bouche le 1er mai 2019 à l'Élysée Crédit : Christophe Ena / POOL / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et AFP

Dans les allées de l'Élysée, l'ambiance reste détendue. Si le quartier du palais présidentiel est entièrement bouclé, par crainte des "black blocs", Emmanuel Macron a invité quelque 400 professionnels des métiers de bouche et des fleurs pour la traditionnelle remise du muguet lors de ce 1er mai 2019.

"Je suis heureux de vous recevoir ici, avec Brigitte, parce que c'est une tradition de remettre le muguet et il est bon, dans les temps où les choses changent, que les traditions qui ont un sens, un symbole, soient tenues. En tout cas, j'y tiens", a déclaré le président de la République, devant l'assemblée réunie dans la salle des fêtes.

"Le 1er mai est la fête de ceux qui aiment le travail et le chérissent, parce qu'ils savent que par le travail, on construit son avenir et l'avenir du pays" (...). Il ne faut jamais perdre le fil de ce qui est notre Histoire et donc un peu de bon sens", a poursuivi Emmanuel Macron, en cette seule allusion voilée aux menaces d'exactions de casseurs dans Paris.

Il ne faut jamais perdre le fil de ce qui est notre Histoire

Emmanuel Macron
Partager la citation

Le chef de l'État est ensuite resté une heure et demie pour saluer les professionnels et les complimenter pour leurs produits. Auparavant, ses invités avaient dû franchir des barrages de police dressés dans les rues adjacentes, qui bloquaient même les piétons, obligeant les touristes déçus à contourner le quartier.

À lire aussi
Alexandre Benalla, à Paris, le 19 février 2019 justice
Alexandre Benalla porte plainte contre l'association Anticor

Pendant ce temps, de l'autre côté de la Seine, des milliers de personnes, dont de nombreux "gilets jaunes", se rassemblaient devant la tour Montparnasse avant le début d'un défilé syndical qui s'est élancé en directement de la place d'Italie. Et dès la mi-journée, la tension est montée d'un cran avec des premiers heurts entre "black blocs" et forces de l'ordre.

À noter que les ministres du Travail Muriel Pénicaud, de l'Agriculture Didier Guillaume et la secrétaire d'État à la Transition écologique et solidaire Brune Poirson étaient également présents dans la salle des fêtes de l'Élysée. De même que des représentants des fédérations interprofessionnelles, jeunes d'écoles hôtelières, grossistes de Rungis et producteurs. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
1er mai Emmanuel Macron Élysée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants