1 min de lecture Intempéries

Trèbes : elle perd ses parents dans les inondations après avoir été endeuillée par l'attentat

INVITÉ RTL - Le maire de Trèbes, ville particulièrement touchée par les intempéries dans l'Aude dans la nuit du 14 au 15 octobre, confirme qu'une famille sinistrée avait déjà été endeuillée dans l'attentat du Super U en mars dernier.

Yves Calvi 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Intempéries dans l'Aude : Trèbes est "totalement détruite", dit le maire Crédit Image : SYLVAIN THOMAS / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
RaphaelBossePlatière
Raphaël Bosse-Platière
Journaliste RTL

La ville de Trèbes a été particulièrement endeuillée et dévastée par les inondations qui ont frappé l'Aude dans la nuit du 14 au 15 octobre. Six personnes ont perdu la vie et parmi elles, un couple, dont la fille avait déjà été endeuillée par l'attentat à Trèbes en mars dernier.

L'épouse de Jean Mazières, un viticulteur à la retraite tué par Radouane Lakdim en mars dernier a en effet perdu ses parents, deux nonagénaires, dans les inondations, a confirmé Éric Menassi, le maire de Trèbes sur RTL : "La maman et le papa de madame Mazières ont perdu la vie dans ces terribles événements climatiques", confirme l'élu qui dit ressentir une "infinie tristesse et beaucoup de compassion, d'émotion pour tout ce qui se passe chez nous".

L'élu décrit aussi "des paysages apocalyptiques, une ville totalement détruite, ou du moins aux deux tiers, des Trébéens désespérés, certains d'entre eux ont perdu la vie, d'autres ont perdu la construction d'une vie avec leur maison, ce sont des scènes terribles", décrit l'élu. 

À lire aussi
Une personne se protège sous un parapluie, le 20 avril 2007 en Californie (Illustration) météo
Météo France place deux départements en vigilance orange orages et inondation

Une "grande solidarité"

Le maire poursuit en témoignant de la "très grande solidarité" dont il a été témoin "entre les habitants mais aussi entre les collectivités, avec l'État." "Nous avons pu mettre en place des lieux pour recueillir les personnes dont la maison avait quasiment disparu". 


"Les Trébéens sont atterrés et surtout désespérés mais je ne vois aucun résignement, aucun renoncement dans leurs yeux et tous ont envie très vite de se relever, après, une nouvelle fois, un drame aussi fort pour notre cité"

Le maire rejette le débat sur le déclenchement tardif de l'alerte rouge. "Il est non avenu et d'une indécence terrible, nous avons vécu un phénomène imprévisible et insurmontable. Il était impossible de pouvoir imaginer qu'une telle violence des éléments se déchaîne en si peu de temps", répond ainsi Éric Menassi. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Intempéries Aude Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795204563
Trèbes : elle perd ses parents dans les inondations après avoir été endeuillée par l'attentat
Trèbes : elle perd ses parents dans les inondations après avoir été endeuillée par l'attentat
INVITÉ RTL - Le maire de Trèbes, ville particulièrement touchée par les intempéries dans l'Aude dans la nuit du 14 au 15 octobre, confirme qu'une famille sinistrée avait déjà été endeuillée dans l'attentat du Super U en mars dernier.
https://www.rtl.fr/actu/meteo/trebes-une-famille-frappee-par-les-inondations-avait-deja-ete-endeuillee-par-l-attentat-7795204563
2018-10-16 09:35:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/879amm_VJQ3t-GDbd_arwA/330v220-2/online/image/2018/1016/7795204598_la-ville-de-trebes-dans-l-aude-a-ete-fortement-touchee-par-les-inondations-dans-la-nuit-du-14-au-15-octobre.jpg