2 min de lecture Environnement

Réchauffement climatique : les cigognes annoncent désormais l'hiver

On disait autrefois que les cigognes annonçaient le printemps. Elles annoncent désormais l'hiver car elles reviennent de la migration dès le mois de décembre.

C'est notre plane`te - C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
Réchauffement climatique : les cigognes annoncent désormais l'hiver Crédit Image : AFP / Archives, Boris Roessler | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin Journaliste RTL

Les cigognes se portent plutôt bien. Surtout la blanche, qui grâce à des hivers de plus en plus doux, migre de moins en moins loin. Certaines vont encore en Afrique, mais de plus en plus s'arrêtent en Espagne, où même ne partent plus du tout. 

En Charente-Maritime, des couples de cigognes sont devenus sédentaires et arrivent tout à fait à résister l'hiver chez nous. En Espagne, elles s'arrêtent car elles trouvent à manger sur des décharges. C'est un gros problème, car elles s'empoisonnent au plastique. 

En revanche, il y en a aussi beaucoup qui passent l'hiver dans des rizières dans le sud de l'Espagne ou en France, dans le Languedoc, où elles se nourrissent d'écrevisses américaines, espèce qui a envahi l'Europe dans les marais, les rivières. La cigogne adore les écrevisses américaines à tel point que certaines changent de couleur. Comme les flamants roses sont roses à force de manger des crustacés, certaines cigognes ont le bec qui devient orange à force de manger des écrevisses.

Les ornithologues ont aussi découvert que beaucoup de cigognes s'arrêtent au sud de Narbonne dans l'Aude, dans la réserve africaine de Sigean. C'est intéressant, ils le savent grâce à CM32, c'est le joli nom d'une cigogne baguée, née au Luxembourg. Elle est suivie et les chercheurs ont remarqué qu'elle s'arrêtait à Sigean. Ils sont allés voir, il y en a plein d'autres. 

La cigogne devrait résister au réchauffement climatique

À lire aussi
Des oiseaux migrateurs (Illustration). Grèce
Des milliers d'oiseaux migrateurs tués par les vents violents en Grèce

Les cigognes avaient l'habitude d'aller migrer en Afrique. Elles pensent maintenant qu'elles sont en Afrique, car il y a dans la réserve des oiseaux africains, comme des rhinocéros. En plus, elles trouvent à manger gratuitement, car le parc nourrit ses espèces. Alors les cigognes s'y installent. CM32 et ses copines y passent l'hiver puis remontent dans leurs nids pour se reproduire dans la Meuse. CM32 est remontée vendredi dernier. 

Comme elles migrent moins loin, elle reviennent plus vite. Un mois plus tôt qu'il y a 10 ans. Certaines reviennent à la mi-décembre.

Cela dit, il reste des cigognes qui vont jusqu'en Afrique. Celles-là, elles reviennent en ce moment. Elle partent à l'automne et mettent un mois pour rejoindre le Sahel. En revanche, comme elles reviennent pour se reproduire, elles vont deux fois plus vite. L'amour leur donne des ailes. En 15 jours, elles sont de retour en Alsace ou sur la façade Atlantique. 

La cigogne avait failli disparaître dans les années 70. Elle a été protégée et s'est adaptée aux nouvelle conditions météo. Voilà une espèce qui devrait résister et même très bien au réchauffement du climat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Animaux Hiver
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants