2 min de lecture Changement climatique

Les climatologues américains protègent leurs données du gouvernement Trump

Face au scepticisme assumé de Trump et de son futur gouvernement concernant le réchauffement climatique, les spécialistes du climat s'organisent.

Donald Trump a été élu 45e président des États-Unis - 8 novembre 2016
Donald Trump a été élu 45e président des États-Unis - 8 novembre 2016 Crédit : Darren Hauck / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Philippe Peyre
Philippe Peyre
et AFP

Tous aux abris. Les scientifiques américains s'organisent pour sauvegarder leurs données concernant le climat. À la suite d'une étrange demande de l'équipe de Donald Trump réclamant la liste des experts du climat à l'administration Obama, les climatologues craignent que cette démarche ne dissimule la volonté du futur président de porter atteinte aux données relatives au changement climatique. Cette demande compilée à la nomination de trois climato-sceptiques aux ministères de l'Environnement, de l'Énergie et de l'Intérieur a éveillé les soupçons des scientifiques.

Pour anticiper une éventuelle purge, un météorologue a donc lancé une initiative qui a rencontré un franc succès auprès des spécialistes du climat. Sous le nom de #datarefuge (refuge de données), Eric Holthaus a invité tous ceux qui le souhaitent à ajouter sur un Google doc toutes les données relatives au climat transmises au gouvernement américain. 

"Scientifiques : Avez-vous une base de données américaine en .gov que vous ne souhaitez pas voir disparaître ? Ajoutez-là ici", a tweeté le météorologue. 

Dans le Google doc, on retrouve des dizaines de bases de données notamment de la Nasa ou encore du département de l'Énergie. Car outre l'identité des personnes ayant travaillé sur le climat, la note de l'équipe Trump demande la liste de tous les employés du ministère et de ses sous-traitants qui ont participé aux discussions internationales sur le climat organisées par les Nations unies depuis cinq ans. Ils ont aussi demandé tous les articles publiés par les chercheurs des 17 laboratoires nationaux du département de l'Énergie ces trois dernières années et veulent savoir lesquels appartiennent à un syndicat et à des associations professionnelles. 

La réponse de l'administration Obama

À lire aussi
La jeunesse ukrainienne a battu le pavé ce vendredi 20 septembre. changement climatique
DIAPORAMA - "Grève pour le climat" : la jeunesse du monde entier mobilisée

"Nous respecterons l'intégrité professionnelle et scientifique ainsi que l'indépendance de nos employés dans nos laboratoires et dans l'ensemble du ministère de l'Energie", a fait savoir le porte-parole de l'administration Obama dans un communiqué publié mardi 13 décembre. "Nous fournirons toutes les informations accessibles publiquement mais nous ne transmettrons aucun nom". 

Pendant sa campagne, Donald Trump n'avait pas dissimulé son scepticisme par rapport au réchauffement climatique. Ce n'est autre, selon lui, qu'un canular lancé par la Chine pour affaiblir le secteur manufacturier américain. Trump avait également promis de retirer les Etats-Unis de l'Accord de Paris sur le climat signé par Barack Obama. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Changement climatique Donald Trump Climat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786314250
Les climatologues américains protègent leurs données du gouvernement Trump
Les climatologues américains protègent leurs données du gouvernement Trump
Face au scepticisme assumé de Trump et de son futur gouvernement concernant le réchauffement climatique, les spécialistes du climat s'organisent.
https://www.rtl.fr/actu/meteo/les-climatologues-americains-protegent-leurs-donnees-du-gouvernement-trump-7786314250
2016-12-16 19:25:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/LHoiY71dVD1SahMUH6Ib-A/330v220-2/online/image/2016/1122/7785906178_donald-trump-a-ete-elu-45e-president-des-etats-unis.jpg