1 min de lecture Le Mag 12.45

VIDÉO - Corse : après l'assassinat de son neveu, il lance un collectif anti-mafia

Depuis plusieurs mois, incendies criminels d'entreprises, mitraillages de supermarchés, et assassinats se multiplient. 10 homicides déjà depuis le début de l'année. Mais la mort d'un jeune corse a provoqué un électrochoc parmi la population.

>
Corse : ils défient la mafia Crédit Image : M6 / Jean René Lacoste, Yanis Boulmerka, Jean-Baptiste Brunaud | Crédit Média : M6 / Jean-Baptiste Brunaud Yanis Boulmerka Jean René Lacoste | Date :
Jean-Baptiste Brunaud édité par Sophie Merle

Jean-Toussaint Plasenzotti ne veut plus de cette société du silence qui mine la Corse. Alors, il a lancé un collectif anti-mafia à Cargese. 

Il y a quelque mois, Jean-Toussaint Plasenzotti n'aurait jamais imaginé se retrouver ici, à prendre la parole en public mais depuis le 12 septembre dernier, il n'a plus peur, depuis la mort de son neveu, Maxime. Maxime Susini avait 36 ans, militant nationaliste, défenseur de l'écologie, il était aussi restaurateur, patron d'une paillote située sur la plage de Cargèse.

Si Maxime Susini a été plusieurs fois condamné par la justice pour port d'armes prohibé ou jet de projectile sur les forces de l'ordre, il n'avait pas de lien avec le crime organisé selon le procureur d'Ajaccio, en charge de l’enquête.

Son assassinat a soulevé une vague d'indignation sur toute l’île et provoqué un électro choc parmi la population.

À lire aussi
Dans les camps d'entrainement des militants d'Extreme Rebellion manifestations
VIDÉO - Extinction Rebellion : immersion dans un camp d'entrainement de militants

Son oncle dénonce "l'alliance des bandes de voyous" qui se rendent service "Aide-nous à tuer untel à Ajaccio, on t'aidera à te débarrasser de celui qui te gêne à Cargèse", l'impuissance de l'Etat mais aussi la connivence entre voyous et "une partie du monde économique et du monde politique".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le Mag 12.45 Vidéo M6 M6info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants