1 min de lecture Manifestations

VIDÉO - Extinction Rebellion : immersion dans un camp d'entrainement de militants

L'ONG "Extinction Rébellion" fait parler d'elle depuis quelques jours. Les nouveaux militants écologistes ont entamé des actions coups de poing pour dénoncer l’inaction "criminelle" des gouvernements face à la crise climatique. Ils opèrent selon le principe de la désobéissance civile.

>
Extinction Rebellion : immersion dans un camp d'entrainement de militants Crédit Image : M6 / Hélène Cami Vivien Charreyre Jean-Baptiste Brunaud | Crédit Média : M6 / Hélène Cami Jean-Baptiste Brunaud Vivien Charreyre | Date :
Logo de la chaîne M6
La rédaction de M6 et Sophie Merle

Au cœur du mois d'août, dans la campagne charentaise. C'est ici qu'Extinction Rébellion a planté ses tentes pour son premier camp d'été en France. Une centaine de militants va passer une semaine à se former à la désobéissance civile sous la bannière verte du mouvement écologiste que l'on retrouve sous toute ses formes. 

"Notre logo, c'est un cercle qui représente la Terre et l'ensemble du vivant, la biosphère, et le sablier, qui représente le temps qui passe, le temps qui coule et l'urgence face à ce temps qui nous file entre les doigts et à l'extinction du vivant qui est en cours", explique Alex. 

Originaire de Marseille, cet ingénieur agronome a rejoint les rangs du mouvement à sa création en France au printemps dernier. Ici, pas de chef, pas de professionnel, les décisions se prennent collectivement.

Un stage de désobéissance civile sans violence

Au programme de la journée, des ateliers de réflexion : quel type d'action les militants sont-ils prêts à mener, comment les organiser et aussi des exercices pratiques de technique de blocage. La tortue, ou la chenille, ou comment résister le plus longtemps possible face à la force…mais toujours sans violence.

À lire aussi
Jordan Bardella, tête de liste RN, avec Marine Le Pen, le 13 janvier 2019 à Paris réforme des retraites
Réforme des retraites : le Rassemblement National appelle à manifester mardi

"Même mordre pas fort c'est de la violence. Et il ne faut pas ! C'est cela qui nous permet de dire aux citoyens, à l'ensemble de la population, regardez-nous, rejoignez-nous et ensemble essayons de changer le système !", précise Alex

Et pour eux changer le système, cela consiste à réduire les émissions de gaz à effet de serre pour atteindre la neutralité carbone en 2025, arrêter de détruire les écosystèmes et constituer une assemblée citoyenne garante d'une transition juste et équitable. Des revendications pour lesquelles Alex et les autres sont prêts à enfreindre la loi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Environnement Changement climatique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants