1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Val-de-Marne : une adolescente de 17 ans tuée à coups de couteau dans une "probable" rixe
2 min de lecture

Val-de-Marne : une adolescente de 17 ans tuée à coups de couteau dans une "probable" rixe

Une adolescente de 17 ans a été mortellement blessé ce vendredi 14 mai à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) dans une "probable" rixe entre jeunes, a-t-on appris du parquet de Créteil.

Une enquête de police a été ouverte.
Une enquête de police a été ouverte.
Crédit : Estelle Ruiz / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Sarah Belien
Sarah Belien
Journaliste

Une adolescente âgée de 17 ans a reçu plusieurs coups de couteau mortels ce vendredi 14 mai à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) dans une "probable" rixe entre jeunes, a-t-on appris auprès du parquet de Créteil. Le suspect, âgé de 15 ans, a été interpellé dans la soirée à Massy (Essonne), a appris l'AFP auprès du parquet de Créteil. Une autre source affirme que l'homicide serait lié à une rivalité née sur les réseaux sociaux. La police judiciaire du Val-de-Marne s'est saisie de l'enquête.

Les faits se sont déroulés sur la voie publique, dans une cité de la ville ont indiqué des policiers. "Ma sœur n'était pas une délinquante, elle était juste venue régler un problème lié à ma petite sœur. Elle était venue apaiser la situation", a assuré la grande sœur de la victime auprès de l'AFP.

Deux amies de la petite sœur de la victime ont également donné plus de précisions quant au déroulé du drame. Selon elles, le suspect "avait créé un groupe Snapchat le matin même" au sujet de la petite sœur de l'adolescente. "Marjorie (la victime, ndlr) n'a pas apprécié qu'on parle mal de sa petite sœur. Elle est venue en bas de la tour", où vit le père du suspect, et "a frappé" le jeune homme. "Il est remonté chez lui, a pris un couteau et l'a plantée en plein cœur", ont décrit les jeunes filles d'un ton détaché, relate l'AFP. Le suspect est quelqu'un "d'un peu excité, qui se fait beaucoup remarquer, c'est un peu la star de la cité", ont-elles poursuivi. Selon elles, "il avait été exclu l'année dernière du collège".

Cet épisode rappelle notamment le passage à tabac du jeune Yuriy à Paris en janvier, ainsi que la mort de deux adolescents dans des affrontements entre jeunes en février dans l'Essonne en février, prouvent la résurgence des rivalités entre bandes. Dernièrement, deux groupes de jeunes originaires de deux quartiers de Champigny-sur-Marne dans le même département du Val-de-Marne, s'étaient affrontés en pleine rue à coups de couteaux et de poings, faisant deux blessés graves. Dans cette affaire, quatre mineurs ont été mis en examen le 15 avril pour tentative de meurtre, complicité et violences aggravées.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/