1 min de lecture Faits divers

Val-de-Marne : un pompier loue sa maison et la retrouve saccagée

François Pennacchioli a eu la mauvaise surprise de retrouver sa maison complètement saccagée. Celle-ci avait été le théâtre d'une fête clandestine réunissant plusieurs dizaines de personnes.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Val-de-Marne : un pompier loue sa maison et la retrouve saccagée Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : La rédaction de RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
La rédaction de RTL édité par Marie Gingault

Parti prendre sa garde, un sapeur-pompier avait loué sa maison de Santeny dans le Val-de-Marne à six personnes pour une durée de trois jours. Mais à son retour, c'est une très mauvaise surprise qui l'attendait : tout était saccagé. Sa maison avait en réalité été le théâtre d'une fête clandestine rassemblant plusieurs dizaines de personnes.

"Je rentre le matin à 8 heures, j'ai vu la maison dans un état catastrophique. Quand j'ai vu ça j'étais un peu effondré, je me suis dit 'c'est pas possible'", raconte François Pennacchioli au micro de RTL. "Heureusement que la police est intervenue, ils sont rentrés chez moi parce que je pense que le lendemain matin, j'aurai retrouvé ma maison détruite", ajoute le sapeur-pompier. 

"Après, ce qui s'est passé c'est que les jeunes sont revenus, vers 14 heures, ils étaient quatre ou cinq. Ils se sont proposés de me dédommager et de remettre en ordre la maison. Ils ont tout nettoyé, tout rangé, donc j'ai trouvé ça bien de leur part. La maison va retrouver son état normal", conclut le pompier, encore sous le choc.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Val-de-Marne Pompiers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants