2 min de lecture Faits divers

Val-d'Oise : un policier municipal roué de coups au passage d'un cortège de mariage

Dans ce petit village de Moisselles, dans le 95, le samedi d'ordinaire calme s'est transformé en rixe générale. Le policier, en civil au moment des faits, est encore "sous le choc".

Le bar tabac devant lequel la bagarre a éclaté samedi 22 septembre 2018 à Moisselles (Val d'Oise)
Le bar tabac devant lequel la bagarre a éclaté samedi 22 septembre 2018 à Moisselles (Val d'Oise) Crédit : Capture d'écran Google Maps
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

La vie tranquille de ce petit village du Val-d'Oise a été perturbée par une violence soudaine. Samedi 22 septembre, un policier s'est fait rouer de coups, tout comme ceux qui ont tenté de lui venir en aide. 

Habillé en civil, il a filmé le cortège de mariage qui passait par la rue principale du village de Moisselles, la rue de Paris, pour relever les plaques d'immatriculation, "en cas de problème", raconte-t-il au Parisien.

C'est à ce moment qu'un jeune "lui a demandé d'arrêter", poursuit le patron du bar tabac d'en face, qui s'est interposé, contacté par RTL.fr. "Le policier n'a pas eu le temps de répondre qu'il a reçu une droite dans la figure, se souvient-il. Tous les jeunes se sont mis à le frapper. Ils se sont acharnés sur lui, alors en voyant la scène, j'ai pas réfléchi et j'ai accouru". 

Ils se sont acharnés sur lui, alors j'ai pas réfléchi et j'ai accouru

Gérant du bar tabac de la Rue de Paris à Moisselles
Partager la citation

"Il y avait une quinzaine de jeunes sur le policier et moi, chacun a voulu mettre sa petite part de coups, tout le monde a participé", précise-t-il. Quand il était au sol, un de ses clients s'est levé à son tour pour s'interposer. Deux hommes qualifiés de "héros" par le policier.

À lire aussi
Xavier Dupont de Ligonnès, auteur présumé d'un quintuple meurtre Xavier Dupont de Ligonnès
Fausse arrestation de Dupont de Ligonnès : une enquête IGPN ouverte

Ce dernier raconte au Parisien avoir "été lynché" et être "encore sous le choc". "Mon épouse a aussi été blessée, détaille-t-il encore. Une dame a dit que j’étais policier, elle pensait bien faire et là j’ai reçu une deuxième salve de coups alors que j’étais à terre. J’ai perdu connaissance".

Le gérant de la brasserie du village a reçu un coup de tournevis dans le thorax, et ressort avec 3 côtes cassées, des coups à l'arrière de crâne. Le lundi matin, il est déjà derrière le comptoir pour recevoir sa clientèle, même s'il a "des courbatures partout" et qu'il a "du mal à respirer, ça va", dit-il, rassurant. 

Toujours selon le quotidien, un jeune de 28 ans a été interpellé juste après les faits puis placé en garde à vue. Une enquête est ouverte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Île-de-France Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants