1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Un Marseillais condamné à un an de prison ferme pour apologie du terrorisme
1 min de lecture

Un Marseillais condamné à un an de prison ferme pour apologie du terrorisme

L'accusé est passé en comparution immédiate pour des faits remontant à samedi. Circulant en voiture sur la Canebière, il a crié Allahou Akbar en mimant un égorgement en direction de policiers.

La Canebière à Marseille (photo d'archive).
La Canebière à Marseille (photo d'archive).
Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Charlie Vandekerkhove & AFP

Un Marseillais de 23 ans a été condamné ce lundi à un an de prison ferme pour apologie du terrorisme en comparution immédiate. Cette procédure judiciaire particulièrement rapide est sans doute liée aux circonstances et à l'état d'urgence décrété en France, au lendemain des attentats de vendredi soir à Paris. Samedi, alors qu'il circulait à bord d'une voiture sur la Canebière, le condamné passe devant le commissariat de Noailles, devant lequel se trouvent plusieurs policiers. Passant près d'eux, il crie à trois reprises"Allahou Akbar", en mimant un geste d'égorgement. Immédiatement pris en chasse par les fonctionnaires de police, l'homme est interpellé, malgré son opposition et le fait qu'il nie alors les faits.

30 mois de prison supplémentaires

Comme l'a souligné le parquet de Marseille, cette phrase a été prononcée par les terroristes vendredi. Selon son représentant, Max Gazan, cette phrase, qui signifie "Dieu est grand en arabe", liée ici au geste d'égorgement, entre donc dans "le champ de l'apologie du terrorisme". "Je ne suis pas sûr que vous ayez pensé à assassiner des policiers mais vous avez profité de ce climat pour exprimer une forme d'agressivité", a-t-il déclaré. "L'état d'urgence impose que des comportements comme le vôtre soient sévèrement réprimés", a-t-il conclu.

Originaire des quartiers nord de la ville, le condamné était aussi coupable de récidive de détention de stupéfiants. Outre cette peine prononcée pour apologie du terrorisme, il devra effectuer 30 mois de prison, correspondant à différentes condamnations précédentes pour des faits de violence, de détention de stupéfiants et de vols. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/