2 min de lecture Alimentation

Un fonds activiste américain attaque Nestlé

ÉDITO - Le leader mondial de l'agroalimentaire fait les frais de l'appétit du fonds spéculatif américain Third Point.

François Lenglet Lenglet-Co François Lenglet
>
Un fonds activiste américain attaque Nestlé Crédit Image : FABRICE COFFRINI / AFP | Crédit Média : François Lenglet | Durée : | Date : La page de l'émission
François Lenglet
François Lenglet et Loïc Farge

Le géant suisse, installé à Vevey, possède Vittel, Contrex, Ricoré, Nescafé, Maggi, Buitoni, Herta ou encore Chambourcy. Vous mangez du Nestlé au moins une fois par jour. Cette belle entreprise séculaire et rentable est la cible de financiers qui ont pris subrepticement un peu plus d'un pourcent du capital, et qui exigent un changement de stratégie, une amélioration de la rentabilité. En clair, ces flibustiers de la finance révolutionnent les alpages. Et figurez-vous que tout cela pourrait avoir des conséquences chez nous, car Nestlé est l'un des actionnaires importants de L'Oréal, le leader mondial du cosmétique, français bien sûr.

Aussi saugrenu que cela puisse paraître, avec 1% du capital on peut faire la loi dans une entreprise. On achète 1% en Bourse, on fait du bruit, on donne des interviews, on menace. On rassemble tous les actionnaires mécontents - il y en a toujours dans une entreprise - ou tous ceux qui espèrent gagner davantage. Parfois, on obtient un siège ou deux au conseil d'administration, pour peser sur les choix de l'entreprise. Et ça finit par créer une pression sur le patron, qui a peur de perdre son poste.

Des fonds en quête d'argent

Chez Nestlé, c'est le fonds activiste Third Point qui est à la manœuvre. Danone, le Français du yaourt, a été victime de tels fonds récemment. Safran, industriel français de l’aéronautique, est également en conflit avec l'un de ces investisseurs.

À lire aussi
De l'huile d'olive (Illustration) alimentation
Une huile d'olive sur deux vendue en France ne serait pas conforme à la législation

Que cherchent ces fonds ? De l'argent. Ils s'attaquent à des entreprises un peu engourdies, en les contraignant à se séparer de telle ou telle branche qu'ils estiment non stratégiques, pour que l'argent soit reversé aux actionnaires. Parfois, le seul fait qu'ils arrivent au capital fait monter les cours, car tous les autres investisseurs anticipent une amélioration de la rentabilité sous l'aiguillon des activistes. Ce qui leur permet de faire une plus-value rapide. Dans d'autres cas, l'entreprise est même contrainte de les payer pour les faire disparaître (ça touche alors à l'extorsion de fonds).

La bagarre pourrait déstabiliser Nestlé

Engourdie, Nestlé ? Elle est endormie d'un œil seulement. Elle fait son bonhomme de chemin. Elle sort progressivement de la junk food - les aliments trop sucrés ou trop gras - pour monter en gamme dans l'alimentation saine, un peu comme Danone. La plus grosse acquisition qu'elle ait faite récemment, c'est une entreprise de lait pour bébés. Elle avait été alors conseillée par un jeune banquier d'affaires français, un inspecteur des finances prometteur : Emmanuel Macron. Pour nos activistes, tout cela ne va pas assez vite, et ne rapporte pas assez d'argent à court terme. D'où l'idée de vendre la participation que le Suisse détient dans L'Oréal (23% quand même), ce qui pourrait rapporter plus de 20 milliards. 

La bagarre pourrait aussi déstabiliser L'Oréal. Nestlé est le deuxième actionnaire de ce géant français très profitable, depuis 1974, derrière la fameuse Liliane Bettencourt, la fille du fondateur de L'Oréal, et qui est la Française la plus fortunée. Si Nestlé vend sa part, à qui va-t-il le faire ? Encore à un Chinois, un Qatari ? L'équilibre des pouvoirs dans l'entreprise va-t-il être modifié ? Les investisseurs, alléchés par la perspective d'un gain aussi sur L'Oréal à cause de cette opération, ont fait monter l'action de près de 4% lundi 26 juin. Ce qui a permis à Liliane Bettencourt de gagner sur la seule journée plus d'un milliard d'euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alimentation Industrie Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789124970
Un fonds activiste américain attaque Nestlé
Un fonds activiste américain attaque Nestlé
ÉDITO - Le leader mondial de l'agroalimentaire fait les frais de l'appétit du fonds spéculatif américain Third Point.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/un-fonds-activiste-americain-attaque-nestle-7789124970
2017-06-27 08:03:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/g0p8cl6OzFez9L-PFUN_Gw/330v220-2/online/image/2015/0228/7776791998_000-par7997085.jpg