1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Tuerie de Chevaline : le cycliste était-il la cible principale ?
1 min de lecture

Tuerie de Chevaline : le cycliste était-il la cible principale ?

RÉCIT (5/7) - Près de dix ans après la tuerie de Chevaline, les mystères restent nombreux. Alors qu'aucun mobile n'a été établi, certaines hypothèses avancent que Sylvain Mollier était visé et non la famille al-Hilli.

L'enquête est encore en cours, 10 ans après la tuerie de Chevaline
L'enquête est encore en cours, 10 ans après la tuerie de Chevaline
Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Tuerie de Chevaline : le cycliste était-il la cible principale ?
00:01:51
Serge Pueyo - édité par Florine Boukhelifa

Il y a presque dix ans, le 5 septembre 2012, trois membres d'une même famille étaient retrouvés morts criblés de balles sur un parking situé au bout d'une route forestière en Savoie, dans la commune de Chevaline. Le corps d'un cycliste originaire de la région avait également été retrouvé, abattu par le ou les tueurs. Ce dernier s'est-il retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment, ou était-il la cible principale ?

Sylvain Mollier, 45 ans, a été tué alors qu'il arrivait à vélo sur le parking du Martinet. L'homme travaillait dans une usine filiale du groupe Areva à Ugine, en Savoie, où il résidait. Alors qu'il n'avait accès à aucune information sensible à son poste, la piste de l'espionnage industriel a été écartée, mais une autre hypothèse peut être envisagée.

Selon une de ses amies, qui s'est confiée à l'hebdomadaire La Savoie, Sylvain Mollier "était un homme charmant et charmeur. Il était très sensible aux femmes. Un jour il m'a avoué qu'il fallait qu'il fasse attention en se promenant dans la rue, qu'il craignait de prendre un coup de fusil". Alors Sylvain Mollier, "le séducteur", a-t-il pu être la cible d'un compagnon ou d'un mari jaloux ? 

L'hypothèse laisse en tout cas l'ex-procureur d'Annecy, Éric Maillaud, longtemps en charge de ce dossier, dubitatif. "Certains se sont dit que Sylvain Mollier avait pu avoir des aventures féminines qui pourraient expliquer qu'on ait voulu le tuer. Que l'on soit capable, alors qu'une famille britannique arrive sur place avec deux enfants, de tuer tout le monde et de fracasser le crâne d'une fillette de sept ans pour de la simple jalousie, cela paraît très étonnant", estime-t-il ainsi. Le mystère reste entier.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.