1 min de lecture Faits divers

Tourcoing : deuxième nuit consécutive de violences urbaines

Les forces de l'ordre ont notamment été visées par des tirs de mortier d'artifice. Plusieurs individus ont été placés en garde à vue.

Des policiers à Sarcelles le 3 février 2021. (illustration)
Des policiers à Sarcelles le 3 février 2021. (illustration) Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Nicolas Barreiro et AFP

Un week-end sous le signe des violences urbaines à Tourcoing, dans le Nord. Après la soirée de samedi, marquée par des jets de projectiles sur les forces de l'ordre lors d'une intervention pour rodéo sauvage, de nouveaux actes de violence ont eu lieu dimanche 18 avril au soir.

Les incidents étaient toujours en cours aux alentours de minuit, avec à nouveau des jets de projectiles. Le directeur zonal de la sécurité publique dans les Hauts-de-France, Jean-François Papineau, a fait état d'une "agitation d'une plus grande ampleur de la part de quelques groupes d'individus", ajoutant que la situation était "maîtrisée par le dispositif policier sur place".


Lors des troubles de samedi, "deux individus ont été placés en garde à vue vers 19h à la suite d'un rodéo motorisé", a indiqué la procureure de la République à Lille, Carole Etienne. 

Après ce rodéo, les policiers sont intervenus "pour un feu de véhicule positionné en milieu de chaussée et ont été la cible de jets de mortiers et de pierres" et un autre individu, mineur, a alors été interpellé, a poursuivi la procureure. "Les violences urbaines, cela n'arrête pas, un peu partout dans les Hauts-de-France", a déploré Arnaud Boutelier, secrétaire régional du syndicat de police Alliance dans les Hauts-de-France.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Violences Police
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants