1 min de lecture Police

Les infos de 6h30 - Seine-Saint-Denis : des photos de policiers affichées dans des immeubles

À Épinay-sur-Seine, des photos personnelles de policiers ont été placardées dans des halls d'immeuble de la commune, mentionnant leurs noms et prénoms. Une enquête pour "actes d’intimidation" a été ouverte.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h30 - Seine-Saint-Denis : des photos de policiers affichées dans des immeubles Crédit Image : PATRICK KOVARIK / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alice Moreno
édité par Quentin Marchal

C'est un acte à l'encontre des forces de l'ordre qui pourrait leur coûter cher. À Épinay-sur-Seine, en banlieue parisienne, les portraits de deux policiers ont été placardés dans une cité de la ville, connue pour être un point de deal important, sur lequel ils intervenaient régulièrement.

Alors que les photos des deux fonctionnaires ont été volées sur les réseaux sociaux, ces derniers dénoncent une intimidation et une menace. En effet, les clichés relèvent très clairement de la sphère privée avec une photo de mariage d'un policier avec son épouse, qui sont tout à fait identifiables, tout comme le portrait d'un autre policier travaillant sur le secteur.

Les noms et prénoms des deux membres des forces de l'ordre apparaissent également sur les affiches placardées. Ces images ont été décrochées tôt dans la matinée du jeudi 15 avril et vont être analysées pour tenter de retrouver une empreinte ou une trace des auteurs alors que cette menace s'inscrit dans un contexte de tension dans le quartier, depuis quelques jours.

Le parquet de Bobigny a confié une enquête pour "actes d'intimidation"  à la Sûreté territoriale. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, s'est indigné, à l'Assemblée nationale, que les visages et les noms de policiers aient été affichés dans des immeubles "où on fait du deal".

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
musique
PNL : le rappeur Ademo relaxé des poursuites pour "outrage" et "rébellion"

Coronavirus - Jeudi 15 avril, la France a franchi la triste barre des 100 000 décès dus au coronavirus. Il s’agit du troisième pays européen, après la Grande-Bretagne et l’Italie, à dépasser ce seuil symbolique. 

Faits divers - Les trois hommes soupçonnés d’avoir enlevé la petite Mia, mardi 13 avril ont été interpellés à Paris, mais la petite fille reste introuvable.


Sport - La carrière de Zlatan Ibrahimovic pourrait, copropriétaire d’une société de paris sportifs, fait une infraction au code éthique de la FIFA et risque une amende plusieurs millions mais aussi et surtout trois ans de suspension.

La rédaction vous recommande

.

Lire la suite
Police Policiers Photographies
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants