1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Tirs de policiers sur un véhicule à Paris : que s'est-il passé ?
1 min de lecture

Tirs de policiers sur un véhicule à Paris : que s'est-il passé ?

L'IGPN a ouvert une enquête dimanche 24 avril après la mort de deux personnes sur le Pont Neuf à Paris, consécutive à des tirs de policiers.

Un périmètre de sécurité a été installé sur le Pont Neuf à Paris dimanche 24 avril après que des policiers ont tiré sur un véhicule à la suite d'un refus d'obtempérer.
Un périmètre de sécurité a été installé sur le Pont Neuf à Paris dimanche 24 avril après que des policiers ont tiré sur un véhicule à la suite d'un refus d'obtempérer.
Crédit : DURSUN AYDEMIR / ANADOLU AGENCY / ANADOLU AGENCY VIA AFP
Tirs de policiers sur un véhicule à Paris : que s'est-il passé ?
00:01:15
Guillaume Chieze

Une enquête a été ouverte par l'IGPN, la police des polices, après la mort de deux personnes dans la soirée du 24 avril sur le Pont Neuf à Paris. Le conducteur et le passager d'une voiture sont soupçonnés d'avoir foncé sur des policiers. 

Selon le rapport de police que RTL a pu consulter, l'incident est survenu à 23h45 dimanche. Les 5 fonctionnaires ont décidé de contrôler ce véhicule qui stationnait en sens inverse au niveau du Quai des Orfèvres. Ils l'observaient depuis un moment et soupçonnaient ses occupants de se livrer à un trafic de stupéfiants

Les policiers encerclent alors la voiture, l'un d'eux se met à l'avant. C'est à ce moment-là que le conducteur démarre. Le fonctionnaire a tout juste le temps de s'écarter pour ne pas être renversé. Au même moment, un de ses collègues ouvre le feu sur le véhicule et tire une dizaine de cartouches avec son fusil mitrailleur. Le conducteur et le passager avant sont tués. Celui qui se trouvait à l'arrière a reçu une balle dans le bras droit, ses jours ne sont plus en danger. Il n'est pas connu des services de police.

En revanche, les deux personnes décédées, âgées de 25 et 31 ans étaient très défavorablement connues, notamment pour trafic de stupéfiants. L'IGPN, la police des polices, a ouvert une enquête, et les policiers auditionnés mettent tous en avant la légitime défense. Une version confirmée par un chauffeur de taxi, qui a assisté à toute la scène.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.