1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Tarn-et-Garonne : un mort après une sortie en canoë malgré le confinement
1 min de lecture

Tarn-et-Garonne : un mort après une sortie en canoë malgré le confinement

VU DANS LA PRESSE - Le corps d'un jeune homme de 22 ans a été repêché samedi 21 mars dans un lac voisin de la commune de Saint-Porquier. Il était parti la veille en promenade sur un lac.

Un kayak à Plouguerneau, dans le Finistère, le 18 juillet 2010 (archives)
Un kayak à Plouguerneau, dans le Finistère, le 18 juillet 2010 (archives)
Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
Jérémy Billault

La tentation du grand air était trop forte, elle aura été fatale. À Saint-Porquier, dans le Tarn-et-Garonne, un jeune homme de 22 ans a trouvé la mort le week-end dernier. Le vendredi 20 mars, en pleine période de confinement lié à la lutte contre l'épidémie de coronavirus, David L. a décidé, avec un de ses amis, de sortir son canoë et de partir en promenade sur un lac voisin de sa commune. 

Selon les informations de La Dépêche, le jeune homme est monté seul à bord de son canoë monoplace. Les conditions météorologiques étaient bonnes ce jour-là, mais le vent soufflait et, compte tenu de la période de l'année, l'eau était encore très froide. 

Les premiers éléments de l'enquête indiquent qu'il ne portait pas de gilet de sauvetage. Le bateau a chaviré pour des raisons qui restent à déterminer.

Le lendemain de sa disparition, les gendarmes de la compagnie de Montauban n'ont pu que constater la mort du jeune homme. Le corps a été repêché par les plongeurs des brigades nautiques de Marseillan (Hérault) et de Saint-Cyprien (Pyrénées Orientales).

La rédaction vous recommande
À lire aussi

 

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/