1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Strasbourg : deux restaurateurs portent plainte contre un livreur Deliveroo pour antisémitisme
1 min de lecture

Strasbourg : deux restaurateurs portent plainte contre un livreur Deliveroo pour antisémitisme

Deux restaurateurs juifs de Strasbourg ont porté plainte après qu’un livreur Deliveroo a refusé de prendre leurs commandes.

Un livreur Deliveroo à Bordeaux en mars 2017 (illustration)
Un livreur Deliveroo à Bordeaux en mars 2017 (illustration)
Crédit : GEORGES GOBET / AFP
Strasbourg : deux restaurateurs portent plainte contre un livreur Deliveroo pour antisémitisme
01:23
Yannick Olland

"Je ne livre pas aux juifs". Voilà ce qu'aurait dit un livreur Deliveroo à deux restaurateurs strasbourgeois. Les témoignages et les images de vidéosurveillance concordent. Dans la soirée du jeudi 7 janvier, Salomon s’occupait des commandes à emporter dans un restaurant juif, quand ce livreur s’est présenté à lui. 

"Le livreur s’est présenté à la fenêtre du restaurant où on transmet les commandes au niveau du bar, il nous a demandé si nous étions un restaurant juif israélite, j’ai répondu oui et je l’ai vu s’en aller", explique le restaurateur. Salomon l'a alors interpellé en lui demandant si il ne livrait pas la commande parce que c'est un restaurant juif. "Il m’a répondu oui. Sans problème, normal, pour lui c’était évident", témoigne-t-il.

Quelques minutes plus tard le livreur s’est présenté à un deuxième restaurant israélite et a demandé quelles étaient les spécialités. Quand il a appris qu'il s'agissait de plats casher, il a annulé ostensiblement la commande sous les yeux des restaurateurs. "Il a dit -je ne livre pas le casher, je ne livre pas pour les juifs- et il est parti", explique David restaurateur.

"Je ne laisserai pas passer, je pense qu’on est face à une limite, c’était vraiment choquant", poursuit-il. Les deux restaurateurs ont décidé de déposer une plainte contre le livreur. Le consistoire israélite du Bas-Rhin a également décidé d’attaquer Deliveroo. La plate-forme de livraison a promis de mettre un terme au contrat du livreur si les faits sont avérés.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/