1 min de lecture Faits divers

Strasbourg : 3 jeunes interpellés après des dégradations devant un lycée

Trois jeunes de 16 ans ont été interpellés après avoir dégradé un arrêt de tramway et des voitures devant le lycée Couffignal. Une centaine de lycéens s'étaient rassemblés devant l'établissement sans revendication particulière, selon les autorités.

Arrêt de tramway Lycée Couffignal à Strasbourg
Arrêt de tramway Lycée Couffignal à Strasbourg Crédit : Google Maps
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP

Une manifestation a mal tourné à Strasbourg. Dans la matinée du mercredi 27 novembre, des dégradations ont été commises et un véhicule a été incendié devant le lycée Couffignal, dans le sud de la ville alsacienne, lors d'un rassemblement. Trois mineurs ont été interpellés, selon les autorités locales. 

Vers 8 heures, ils étaient une centaine de lycéens rassemblés devant l'établissement. Une voiture a été incendiée, l'abri d'un arrêt de tramway brisé et des véhicules stationnés aux abords du lycée dégradés. 

"La manifestation a été annoncée la veille" sur un réseau social et le message demandait aux participants d'apporter "explosifs, pétards et fumigènes" pour "un blocus" de l'établissement, a ajouté la source policière. "Il n'y avait aucune référence ni politique ni syndicale". 

Les trois jeunes, âgés de 16 ans, ont été interpellés pour "participation à un groupement en vue de commettre des violences et des dégradations".

Un lycée qui n'a jamais été confronté à la violence

À lire aussi
Une carte de Strasbourg (illustration) faits divers
Strasbourg : 5 personnes meurent dans un incendie

C'était un appel à un blocage" lancé par des jeunes qui n'étaient pas tous scolarisés dans l'établissement, a indiqué à l'AFP la rectrice de l'académie de Strasbourg, Sophie Béjean."C'est un lycée qui accueille un public parfois très contrasté, d'origine sociale défavorisée en partie", mais cet établissement, situé "dans un quartier difficile de Strasbourg, n'est pas un lycée qui a connu des violences", a ajouté la rectrice.

"Une plainte sera déposée par le chef d'établissement et nous l'accompagnerons dans sa démarche", a-t-elle ajouté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Strasbourg Alsace
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants