1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. E.Coli : l'hygiène déplorable d'une usine Buitoni racontée par d'anciennes salariées
2 min de lecture

E.Coli : l'hygiène déplorable d'une usine Buitoni racontée par d'anciennes salariées

TÉMOIGNAGE - "C'était catastrophique", "dégueulasse". Deux anciennes salariées ont confié les conditions dans lesquelles sont produites les pizzas Buitoni.

Les autorités sanitaires ont confirmé un lien direct entre de graves soucis de santé détectés chez une quarantaine d’enfants et la consommation de pizzas Fraîch’Up de Buitoni
Les autorités sanitaires ont confirmé un lien direct entre de graves soucis de santé détectés chez une quarantaine d’enfants et la consommation de pizzas Fraîch’Up de Buitoni
Crédit : Capture écran / @RappelConso
Buitoni : l'hygiène déplorable dans l'usine de Caudry racontée par d'anciennes salariées
00:02:06
Antoine Decarne - édité par Nicolas Barreiro

Le scandale sanitaire autour des pizzas Buitoni continue de prendre de l'ampleur. Depuis le 1er janvier, 75 enfants ont été contaminés par la bactérie E.coli, deux en sont décédés. Après enquête, les autorités sanitaires indiquent que ces contaminations sont probablement liées à la consommation de pizzas surgelées Buitoni. Deux anciennes salariées de l'usine de Caudry (Nord), où les plats incriminés sont préparés, témoignent au micro de RTL.

Le visage de cette ancienne employée est fermé. Le drame que vivent les victimes aujourd'hui, elle le redoutait. "Ça ne m'a pas étonné. Ça devait arriver et je pense que ça devait arriver depuis longtemps". Intérimaire pendant un an, ce qu'elle a vécu en termes d'hygiène était insupportable. "C'était catastrophique. Quand je voyais tout ce qui trainait en jambons, en champignons, en fromages, c'était dégueulasse. Les gens mettaient leurs mains dessus, ils se mouchaient avec des gants et ne les changeaient pas. Les toilettes, pareil. Les mains, on ne les lavait pas".  

"On a déjà ramassé des croutes de pizzas de trois semaines, collées sur la ligne. On grattait parce que c'était sale", poursuit l'ancienne salariée. "Le management, c'était toujours : 'Allez plus vite, allez plus vite'. On nous mettait une très grosse pression".

D'autres gammes concernées ?

L'usine de Caudry produit entre 150.000 et 200.000 pizzas par jour. Une autre ancienne salariée confie qu'il n'y avait plus de temps pour nettoyer. "Du nettoyage qui n'est pas fait en profondeur. Ils font le plus gros, au plus vite", raconte-t-elle. "Les pizzas passent à une vitesse phénoménale et on ne nous dit pas de prendre le temps de nettoyer".

À écouter aussi

Pour elle, ce n'est uniquement la gamme Fraich'Up qui est concernée. "Pour moi c'est dans toutes les gammes. Depuis le temps que je travaille là-bas, je ne mange plus de pizza Buitoni. On les a faites, ça ne donne plus envie de les manger". Depuis l'enquête, l'usine de Caudry est à l'arrêt et pour ces deux anciennes salariées, la colère est immense. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/