1 min de lecture Patinage

Sarah Abitbol : "On n'a rien vu, on n'a pas senti de mal-être", confie Philippe Candeloro sur RTL

RÉACTION - Sarah Abitbol, ancienne championne de patinage artistique, a accusé son entraîneur de l'avoir violée entre 1990 et 1992. Philippe Candeloro, se confie : "Nous, ses amis, on sera là pour la soutenir quoiqu'il sera décidé envers ces gens qui ont commis ces actes ignobles".

Stephane Carpentier RTL Matin Week-end Stéphane Carpentier
>
Sarah Abitbol : "On n'a rien vu, on n'a pas senti de mal-être", confie Philippe Candeloro Crédit Image : JUAN MABROMATA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Isabelle Langé
Isabelle Lange édité par Cassandre Jeannin

Les excuses de son ancien entraîneur, Sarah Abitbol n'en veut pas. L'ex-championne de patinage artistique a confié un lourd secret cette semaine. Elle a expliqué avoir été violée à plusieurs reprises par son entraîneur Gilles Beyer entre 1990 et 1992. Celui-ci a reconnu "des relations intimes inappropriées" et lui a présenté des "excuses" via un communiqué vendredi 31 janvier. 

Les faits sont désormais prescrits. En revanche, la ministre des Sports Roxanna Maracineanu veut des explications de la part du président de la fédération des sports de glace. Il est convoqué lundi 3 février.

Dans le monde du patinage c'est la stupéfaction. Au micro de RTL, Philippe Candeloro n'en revient pas : "Je pense qu'on a tous été logés à la même enseigne. Tous ses amis proches, tous ceux qui l'ont côtoyée pendant de nombreuses années, on n'a rien vu, on n'a pas senti de mal-être, on se demande d'ailleurs comment elle a fait pour garder tout ça aussi longtemps en elle".

"Avec le décès de son papa, la semaine dernière, il y a eu des choses qui ont du remonter, estime l'ancien patineur. Je pense que ça date d'un peu plus longtemps parce que ce livre elle ne l'a pas écrit en trois jours. Après, ce dont il faut surtout s'occuper aujourd'hui c'est l'état de santé de Sarah qui n'a pas l'air d'être très très bien. Nous, ses amis, on sera là pour la soutenir quoiqu'il sera décidé envers ces gens qui ont commis ces actes ignobles". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Patinage Abus sexuel Philippe Candeloro
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants