2 min de lecture MeToo

Sarah Abitbol : qui est la championne de patinage artistique qui veut briser l'omerta ?

PORTRAIT - Dans un entretien à "L'Obs" publié mercredi 29 janvier, Sarah Abitbol accuse son entraîneur de patinage artistique de l'avoir violée quand elle était adolescente.

Sarah Abitbol au championnat du monde de patinage le 24 janvier 2001
Sarah Abitbol au championnat du monde de patinage le 24 janvier 2001 Crédit : OLIVIER MORIN / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

Deux ans après les débuts du mouvement #MeToo, elle dénonce "l'omerta" qui règne dans le sport. Sarah Abitbol, athlète star du patinage artistique dans les années 1990, accuse, dans un livre qui paraît jeudi 30 janvier, son ancien entraîneur de l'avoir agressée sexuellement et violée lorsqu'elle était adolescente. Un témoignage dont les faits sont prescrits, mais qu'elle livre pour "briser le silence".

À l'époque, explique Sarah Abitbol à L'Obs, elle est une jeune sportive en stage de patinage artistique pour quelques semaines à la Roche-sur-Yon. Dans son récit, elle raconte que son entraîneur d'alors, qu'elle nomme "Monsieur O.", profite de sa position pour l'agresser sexuellement et la violer à plusieurs reprises. De honte, elle garde le silence jusqu'à ce qu'elle soit médaillée et alerte les plus hautes instances du sport français. Sans succès.

Dix fois championne de France

Sarah Abitbol pratique le patinage artistique depuis l'enfance, et a déménagé à Paris pendant son adolescence accompagnée de ses parents pour devenir professionnelle. En 1994, elle remporte son premier titre de championne de France. Une médaille d'or qui sera suivie de neuf autres.

En parallèle, elle monte six fois sur le podium des championnats d'Europe et s'illustre au niveau mondial en 2000. Le patineur Stéphane Bernardis et elle deviennent cette année-là, le premier couple français à remporter un titre aux championnats du monde de patinage artistique depuis plus de 65 ans. Tous deux se retirent de la compétition en 2003. Sarah Abitbol est âgée de 28 ans.

Une artiste qui lance l'alerte

À lire aussi
Les hashtags #metoo et #balancetonporc écrits sur une main lors d'un rassemblement place de la République à Paris, en octobre 2017 (illustration) MeToo
#MeToo : 22% des hommes ont déjà agressé sexuellement une femme, selon une étude

C'est quelques années après sa retraite que Sarah Abitbol tente une première fois d'alerter les instances sportives françaises sur les agissements de "Monsieur O." et sur les violences sexuelles et sexistes dans le patinage artistiqueElle vient de monter sa troupe et un spectacle, "Rêve de glace", qu'elle propose aux mairies de France. Le ministre des Sports de l'époque lui répond qu'il y a "un dossier" au sujet de cet entraîneur qui a depuis grimpé les échelons de la fédération, mais qu'il faut "fermer les yeux". 

Aujourd'hui, Sarah Abitbol poursuit son travail de metteuse en scène et de patineuse (elle a participé à plusieurs éditions de "Holiday On Ice"), tout en combattant son traumatisme. "Je suis encore malheureusement malade, sous anti-dépresseurs", confie-t-elle à France Inter. Elle espère que son témoignage encouragera d'autres athlètes à se confier sur ce qu'elles ont pu subir. La ministre des Sports Roxana Maracineanu a elle convoqué le président de la Fédération des Sports de Glace, Didier Gailhaguet, jeudi matin, pour avoir des "explications".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
MeToo Sport Patinage
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants