1 min de lecture Agression sexuelle

#MeToo : la patineuse Sarah Abitbol accuse son ancien entraîneur de viol

Dix fois championne de France et multimédaillé aux championnats d'Europe, la patineuse Sarah Abitbol sort du silence. Trente ans après, elle accuse son ancien entraîneur de l'avoir violée quand elle était adolescente.

La patineuse Sarah Abitbol en 2002 à Paris.
La patineuse Sarah Abitbol en 2002 à Paris. Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

"J'ai été violée à 15 ans". Trente ans après les faits, la patineuse artistique multimédaillée Sarah Abitbol sort de son silence. Elle accuse son ancien entraîneur de l'avoir agressée sexuellement et violée alors qu'elle était adolescente. Des faits prescrits aujourd'hui qu'elle dénonce dans une interview à L'Obs.

"C'est normal qu'il [son entraîneur] abuse de jeunes filles comme ça ? D'enfants qui veulent s'entraîner, qui veulent devenir champions ?" interroge-t-elle dans les colonnes de l'hebdomadaire. Dix fois championne de France, médaillée à plusieurs reprises aux championnats d'Europe, Sarah Abitbol décrit d'abord "la honte" qui l'a habitée et qui l'a empêchée de porter plainte. 

Elle explique ensuite le long chemin qu'elle a du parcourir pour briser "l'omerta" et le "secret" autour des abus sexuels dans le monde du sport. Un système qu'elle décrit si fermé que les plus hautes instances refusent d'aborder le sujet. Après avoir été médaillée, elle-même s'est tournée vers le ministre des Sports de l'époque. Celui-ci lui a décidé de "fermer les yeux", raconte-t-elle. "Ce secret, à un moment donné, il faut le faire exploser".

Si je parle, ce n'est pas par vengeance, c'est pour que je sois guérie

Sara Abitbol
Partager la citation

Aujourd'hui, Sara Abitbol souffre toujours du traumatisme lié à cette période de sa vie. Sous anti-dépresseurs "depuis 2003", elle raconte son amnésie et les conséquences sur sa vie quotidienne. "L'inconnu me fait peur parce que dès que je suis partie de chez moi je me suis fait agresser", explique-t-elle.

À lire aussi
Le père Preynat lors de son procès agression sexuelle
Procès Preynat : condamné pour agressions sexuelles, l'ex-prêtre fait appel

Elle veut aujourd'hui encourager toutes les femmes à parler des violences sexuelles et sexistes qu'elles sont subies. "Il faut que je sois courageuse, que je me batte et que je parle (...) Si je parle ce n'est pas par vengeance, c'est pour que je sois guérie", conclut-elle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agression sexuelle Viol MeToo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants