1 min de lecture Animaux

Roubaix : des canards blessés par des tirs de flèche dans un parc

VU DANS LA PRESSE - Depuis environ deux semaines, des oiseaux sont victimes de tirs de flèches dans le parc de Barbieux à Roubaix (Nord).

Des canards colverts près d’Aubigne Racan, dans le nord-ouest de la France, le 15 octobre 2017.
Des canards colverts près d’Aubigne Racan, dans le nord-ouest de la France, le 15 octobre 2017. Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Camille Guesdon
Camille Guesdon journaliste

Des oiseaux victimes de tirs de flèches. Des défenseurs de l'environnement se mobilisent à Roubaix dans le Nord après la découverte de plusieurs oiseaux blessés au parc de Barbieux. 

Selon nos confrères de la Voix du Nord, des oies, des canards ou encore des poules d'eau seraient victimes de tirs de flèches depuis au moins deux semaines. Un canard colvert a été découvert mercredi dernier avec une fléchette dans le corps selon le quotidien. Une dizaine d’oiseaux auraient été blessés dans les mêmes conditions. Selon un agent municipal, "tant qu’on n’a pas réussi à récupérer une des flèches, on ne peut pas dire avec exactitude ce que c’est".

Un habitué du parc se mobilise pour stopper ces attaques : "J’ai alerté tout le monde jusqu’en mairie mais je ne sais plus quoi faire pour qu’on prenne en compte ce problème". Selon lui, certaines de ces flèches sont armées de picots, les rendant impossibles à enlever. 

Les polices municipale et nationale ont été prévenues. Cependant, il est compliqué d’interpeller le tireur en flagrant délit. Un témoin affirme qu’il a récemment aperçu un jeune homme qui portait un objet tubulaire dans le dos, avant de découvrir une tourterelle transpercée par cinq flèches. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Nord Roubaix
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants