1 min de lecture Procès

Procès Nordahl Lelandais : un personnage "violent" et "dangereux", selon ses ex

Plusieurs anciennes partenaires du militaire ont témoigné dans le cadre du procès pour le meurtre d'Arthur Noyer.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Procès Nordahl Lelandais : un personnage "violent" et "dangereux", selon ses ex Crédit Média : Serge Pueyo | Durée : | Date : La page de l'émission
Serge Pueyo édité par Victor Goury-Laffont

Au deuxième jour du procès de Nordahl Lelandais devant les assises de Savoie, ce mardi 4 mai, ce sont ses ex qui défilent à la barre. L'homme, soupçonné d'être un tueur en série et qui comparaît pour le meurtre d'Arthur Noyer, s'est appliqué hier à se faire passer pour un homme presque ordinaire. Ce matin, son image s'écorne sérieusement.

Des ex petites-amies ont décrit un menteur, manipulateur, jaloux, possessif et violent lors des séparations. Après s'être montré attentionné en début de relation, l'ex-militaire a ensuite montré son vrai visage, selon ses ex.

Plusieurs restent traumatisées par ces expériences. Elles se souviennent d'un homme addict au sexe, un adepte de relations sado-masochistes qu'il fallait satisfaire. "C'était un passage traumatisant, explique Virginie, marquée par sa relation. Il ne supporte pas l'échec. Il ne supporte pas qu'on soit plus forte que lui, qu'on lui tienne tête. Il part dans une frustration et a besoin de déchaîner cette puissance et cette colère".

Après la séparation, Virginie décrit des "insultes", "menaces", des "agressions". "Quand il dit 'je vais te faire bouffer le carrelage' ou 'je vais te tuer', on a peur. C'est quelqu'un de dangereux". Prochains témoins à la barre : les gendarmes qui ont mené l'enquête qui a abouti à l'arrestation de Nordahl Lelandais.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Procès Meurtres Tueur en série
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants