1 min de lecture Économie

Pourquoi Carlos Ghosn attaque-t-il Renault en justice ?

L'ex-PDG de Renault estime que sa démission est une "farce" et réclame ses droits à la retraite.

Carlos Ghosn, le 8 janvier 2020 à Beyrouth
Carlos Ghosn, le 8 janvier 2020 à Beyrouth Crédit : JOSEPH EID / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

"Ma démission de Renault ? C’est une farce !" Du Liban, Carlos Ghosn informe qu'il attaque l'entreprise automobile en justice. Il réclame ses droits à la retraite, soit environ 770.000 euros par an, estime Le Figaro.

L'ex-PDG de Renault-Nissan se trouve en ce moment à Beyrouth, où il s'est rendu le 31 décembre dernier en violation de son assignation à résidence au Japon. Carlos Ghosn est poursuivi par la justice nippone pour fraude fiscale, une procédure judiciaire qui l'a poussé à abandonner ses fonctions de dirigeant au début de l'année 2019. Mais selon lui, il ne s'agissait pas d'une démission.

"Je réclame mes droits à la retraite ainsi qu’à tous les droits qui me sont acquis, insiste-t-il dans un entretien au Figaro. J’ai d’abord voulu que cela se règle de façon amiable. Chacun connaît les conditions dans lesquelles j’ai dû quitter Renault : j’étais emprisonné ! Mais, que je sache, il existe un droit en France, il existe une justice. La façon dont tout cela s’est déroulé à ce moment-là sera connue."

Une demande que Muriel Pénicaud, invitée de RTL dimanche 12 janvier, a jugé "ridicule" et "indécente". L'audience aura lieu devant les prud'hommes de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) en février prochain.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Carlos Ghosn Japon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants