1 min de lecture Yvelines

Police : un commissaire suspendu après une carte de vœux polémique

Le commissaire de police de la circonscription de Plaisir, dans les Yvelines, a été suspendu à titre conservatoire après l'envoi d'une carte qui "a choqué beaucoup de monde pour sa connotation raciste".

Un policier portant un brassard (illustration)
Un policier portant un brassard (illustration) Crédit : Thomas COEX / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

C'est une carte de vœux qui ne manque pas de susciter l'indignation. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé, ce samedi 9 janvier, avoir suspendu le commissaire de police de la circonscription de Plaisir, dans les Yvelines, après ses vœux de bonne année polémiques.

Sur cette carte figure le dessin d'un policier près de sa voiture s'adressant à un homme noir, où il est écrit "Rapprochez-vous un peu. Mon taser recharge sur l'allume-cigare", et une légende: "le commissaire et les policiers de la circonscription de sécurité publique de Plaisir vous souhaite une bonne année 2021".

"Dès que j’ai eu connaissance de cette carte de vœux, l'Inspection générale de la police nationale a été saisie et a déjà entendu ce commissaire (vendredi). Je l'ai suspendu à titre conservatoire", a tweeté le ministre de l'Intérieur. Ce dessin "a choqué beaucoup de monde pour sa connotation raciste", a commenté l'entourage de Gérald Darmanin.

Des fonctionnaires choqués en interne

Selon une source syndicale des Yvelines, la carte de vœux a provoqué "un tollé en interne" au sein du commissariat de Plaisir, avec des fonctionnaires choqués d'être associés à cette carte. "C'est l'incompréhension. Ça jette le discrédit sur l'ensemble du commissariat", a ajouté cette source à l'AFP.

À lire aussi
Le portrait de Samuel Paty lors de la cérémonie nationale à Paris, le 21 octobre 2020. justice
Assassinat de Samuel Paty : sept nouvelles personnes interpellées

Contacté, le commissaire n'a pas souhaité répondre aux questions de l'AFP. La police a été secouée ces derniers mois par plusieurs affaires mêlant violences policières et accusations de racisme, dont le tabassage du producteur de musique noir Michel Zecler et l'évacuation controversée d'un camp de migrants place de la République à Paris.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Yvelines Polémique Police
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants