1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Piqûres en soirée : plusieurs gardes à vue après des dizaines de cas lors de la Fête de la musique
2 min de lecture

Piqûres en soirée : plusieurs gardes à vue après des dizaines de cas lors de la Fête de la musique

Plusieurs dizaines de cas de piqûres malveillantes ont été signalés partout en France lors de concerts durant la Fête de la musique, ce mardi 21 juin.

Piqûres de drogue en boîte de nuit
Piqûres de drogue en boîte de nuit
Crédit : AFP
Piqûres en soirée : plusieurs gardes à vue après des dizaines de cas lors de la Fête de la musique
00:01:55
Guillaume Chieze & Thomas Prouteau - édité par Charlène Slowik

Plusieurs gardes à vue ont eu lieu en France après des dizaines de piqûres sauvages survenues lors de la Fête de la musique ce mardi 21 juin. Quatre hommes sont en garde à vue à Asnières (92), soupçonnés d'avoir piqué dans le bas du dos de six jeunes femmes. Au total, sur tout le territoire, 8 personnes ont été interpellées pour suspicion de piqûres durant cette soirée.

D'après les informations de RTL, à Asnières, dans les Hauts-de-Seine, six victimes, dont la plupart sont mineures, ont signalé des piqûres dans le bas du dos au cours d’un concert sur la place de la mairie.

Les jeunes femmes ont immédiatement alerté les policiers présents. Quatre suspects ont été interpellés sur la base des témoignages et de la vidéosurveillance de la ville. Parmi eux, un mineur et trois jeunes majeurs âgés de 18 et 19 ans. Le parquet de Nanterre confirme les gardes à vue en cours pour "violences aggravées et administration de substances nuisibles". Les six victimes, prises en charge par les services médicaux, présentent en effet des traces de piqûres récentes.

Certaines ont ressenti un vertige et des maux de tête mais aucun produit toxique et aucune trace d’infection n’ont été retrouvés. Les seringues non plus n'ont pas été retrouvées sur les quatre suspects actuellement entendus. On ignore à ce stade leurs éventuelles motivations.

Plusieurs cas dans les Yvelines et à Paris

À lire aussi

Dans les Yvelines, à Versailles plusieurs participants à la fête de la musique ont également rapporté avoir été piqués et un homme 37 ans a été interpellé sur la base de signalements. À Saint-Germain-en-Laye (78) une "vingtaine" de piqûres sauvages ont été dénoncées. À Paris de "multiples faits de piqûres" ont également eu lieu d’après une source policière, notamment dans les Ve et VIIe arrondissements. Aucune interpellation n’est rapportée à ce stade. 

Plusieurs sources policières et judiciaires contactées par RTL invitent à la prudence sur ce dossier des piqûres sauvages lors d’événements festifs. Dans certains cas, soulignent-elles, aucune trace de piqûre n’a pu être retrouvée sur les personnes à l’origine du signalement. Le nombre de victimes avérées depuis l’apparition du phénomène en France et les motivations des éventuels auteurs restent à ce stade incertain. Au 17 juin, 1.004 plaintes pour suspicion d’administration de substances nuisibles avaient été déposées selon nos informations.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/