2 min de lecture Affaire Balkany

Patrick Balkany condamné à quatre ans de prison ferme avec incarcération immédiate

Le tribunal correctionnel de Paris a décidé de condamner les époux Balkany vendredi 13 septembre, dans le volet "fraude fiscale" du procès du maire de Levallois et de son épouse et adjointe.

>
Patrick Balkany : première nuit en prison Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : M6 | Date :
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

La justice a donc décidé de condamner les époux Balkany, maire et adjointe de la municipalité de Levallois, pour fraude fiscale. Isabelle Balkany a été condamnée à trois ans de prison et 10 ans d'inéligibilité, sans mandat de dépôt dû à son état de santé. Son mari Patrick Balkany a lui été condamné à quatre ans de prison ferme avec mandat de dépôt. Vendredi soir, il est arrivé à la prison de la santé, où il sera incarcéré.

"Je ne suis absolument pas surpris", a déclaré Maître Éric Dupond-Moretti, l'avocat des époux Balkany à la sortie du tribunal. Il s'est dit choqué du mandat de dépôt concernant Patrick Balkany. "C'est une humiliation totalement inutile et insupportable. On s'est payé Balkany aujourd'hui." Éric Dupond-Moretti a annoncé qu'il ferait appel de la décision.

Patrick Balkany, maire de Levallois, et Isabelle Balkany, son adjointe, attendaient vendredi 13 septembre la décision du tribunal correctionnel de Paris concernant le volet "fraude fiscale" de leur très médiatique procès. L'accusation avait réclamé quatre ans de prison ferme assortis d'une incarcération immédiate contre Patrick Balkany. Contre son épouse, quatre ans dont deux ferme, une peine aménageable. Et contre tous les deux, dix ans d'inéligibilité, le maximum. 

Il était reproché aux Balkany de n'avoir pas payé d'ISF entre 2010 et 2015, malgré des actifs estimés à 16 millions d'euros annuels minimum. Mais également d'avoir déclaré des revenus amplement sous-évalués entre 2009 et 2014. Au total, les sommes éludées ont été estimées à plus de 4 millions d'euros d'impôts sur le revenu et la fortune, un montant contesté par la défense. 

Des colères noires au procès

À lire aussi
Le procès en appel pour fraude fiscale de Patrick Balkany débutera le 11 décembre 2019. politique
Patrick Balkany : la décision de sa remise en liberté annoncée lundi

Les élus de Levallois-Perret ont admis des "fautes", reconnaissant certaines des accusations de fraude fiscale. Lors des audiences du procès, Patrick Balkany s'était défendu, n'hésitant pas à user d'un ton hâbleur et à entrer dans des colères noires, sans oublier de longues digressions qui ont contribué à feuilletonner les débats. Mais à 71 ans, il a toutefois semblé accuser le choc face à la lourdeur des peines requises contre lui par le PNF. Isabelle Balkany, convalescente après une tentative de suicide début mai lors du procès, n'était alors pas présente. 

Le second jugement, attendu le 18 octobre, s'annonce plus risqué encore pour le baron des Hauts-de-Seine, contre qui sept ans de prison, l'incarcération immédiate et la confiscation de tous ses biens ont été requis, pour blanchiment et corruption.. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Balkany Patrick Balkany Isabelle Balkany
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants