1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Paris : une propriétaire attaque son locataire pour loyers impayés et se retrouve condamnée
2 min de lecture

Paris : une propriétaire attaque son locataire pour loyers impayés et se retrouve condamnée

VU DANS LA PRESSE - Une propriétaire qui louait illégalement un studio de cinq mètres carrés a été condamnée, alors qu'elle poursuivait son locataire en justice.

Paris : elle attaque son locataire en justice et est condamnée
Paris : elle attaque son locataire en justice et est condamnée
Crédit : Unsplash/Adrien
Guillaume Dosda

Selon le Parisien, en 2015, François (dont le prénom a été changé), un homme de 66 ans trouve ce studio, situé au sixième étage d'un immeuble du XIe arrondissement. La propriétaire affirme que la surface est de 11 mètres carrés. Le logement ne mesure en réalité que 5 mètres carrés, et est donc hors-la-loi. Néanmoins, le locataire paie un loyer mensuel de 450 euros, descendu à 400 euros par la suite.

Le logement, soi-disant meublé, ne comportait "pas de plaques de cuisson, pas de four et le réfrigérateur ne fonctionnait pas, indique François. J’ai dû tout acheter. Sans parler des reflux d’eaux usées dans la douche et le lavabo, des neuf mois passés sans eau chaude avant que la propriétaire ne se décide enfin à faire changer le ballon défectueux. Pas de chauffage, pas de ventilation, non plus". Selon lui, il a "vécu la misère".

La propriétaire le poursuit parce qu'il ne paie pas son loyer

Hospitalisé pendant neuf mois en 2019, à la suite d’un grave accident, l'homme ne payait plus son loyer. À son retour, il apprend qu'il est assigné en justice, en plus d'ordre de paiement de 4.800 euros. Il est même prié de quitter les lieux, car la propriétaire voulait vendre le studio :  "Elle a même donné mon numéro aux acheteurs potentiels qui ne cessaient de me téléphoner pour visiter. J’ai eu droit à la visite d’inconnus, qui venaient donner de grands coups contre ma porte. Et j’ai découvert que mon studio avait été occupé par je ne sais qui durant mon hospitalisation, alors que toutes mes affaires s’y trouvaient."

En 2021, François s'est tourné vers l’Espace solidarité habitat de la fondation Abbé-Pierre, qui l'a aidé en apportant un soutien socio-juridique. Elle l'accompagne pour lui trouver un nouveau logement, encore aujourd'hui.

À lire aussi

Les 19.463 euros demandés par la justice à la propriétaire incluent le remboursement des loyers versés par François. 1,3 million de personnes seraient mal logées en Île-de-France, tandis que les locations d’appartements de moins de 9 mètres carrés seraient en hausse à Paris.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire