2 min de lecture Sécurité

Non, Nice n'est pas la ville la plus sûre de France

FACT CHECKING - Pour vanter les mérites de sa police municipale, la ville de Nice assure être la plus sûre de France. Une classification basée sur une méthode très contestable.

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Non, Nice n'est pas la ville la plus sécuritaire de France Crédit Image : VALERY HACHE / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Victor Goury-Laffont

C’est une publicité aperçue dans le journal Nice Matin le samedi 6 février : différentes photos la composent, et vantent toutes le travail de la police municipale de Nice. Palmiers, soleil, police, la baie des Anges est sous bonne garde. La preuve, nous dit cette publicité, le classement annuel des villes les plus sûres du monde vient de tomber, et Nice est la 194ème dans le monde. À l'échelle de l’Hexagone, elle serait la ville la plus sûre de France.

Tant mieux pour les Niçois, mais cette publicité a suscité l’ire de l’opposition, car elle ne se base pas sur les données du ministère de l’Intérieur, ni de l’Insee, mais, comme l’a remarqué 20 Minutessur les avis des utilisateurs du site Numbeo. Celui-ci se présente comme la plus grande base de données au monde sur les villes et les pays, alimentée par les utilisateurs, et publie chaque année un classement des villes les plus sûres du monde.

Quand on descend tout en bas de la page intitulée "Criminalité à Nice", où sont prises en compte différentes inquiétudes allant du vol de voitures, à la vente de drogues, à l’agression physique, on trouve cette phrase : "ces données sont basées sur les perceptions des visiteurs de ce site au cours des 3 dernières années. Dernière mise à jour : février 2021. Nombre de contributeurs : 146". 146 contributions, on peut dire que c’est approximatif.

L'insécurité, un calcul compliqué

La ville de Nice ne semble pas s’embarrasser de problèmes méthodologiques pour vanter sa lutte contre l’insécurité. Mesurer le niveau d’insécurité d’une ville est une chose complexe. La chaîne LCI a interrogé une chercheuse du CNRS spécialisée dans ce domaine, Véronique Le Goaziou, qui reconnaît que "plus on travaille dessus, plus on se rend compte que c’est compliqué".  

À lire aussi
Nice
Nice : arrêté pour trafic de stupéfiant, il a un python dans sa sacoche

Il existe une démarche, un travail au long terme pour fixer ce genre de chiffres. Il faut, explique la chercheuse, disposer d’un vrai échantillon de personnes afin d’évoquer l’insécurité et ses impacts sur une population.

146 contributeurs, c’est un peu juste. Mais Nice peut mettre en avant son bilan en matière de sécurisation, puisque la ville est celle qui possède le plus de caméras de vidéo-surveillance en France, 2.600 pour 343.000 habitants, soit une caméra pour 130 habitants, a comptabilisé la Gazette des Communes en février 2020, et possède 396 agents municipaux, la deuxième police locale de France.

Un effet de communication

Quel est donc l'intérêt de ce classement ? Pour certains politiques, être premier, c’est toujours bien. Ensuite, s'il y a un souci d’objectivité, on se rend compte que ce sont surtout des touristes qui notent les villes. 

Certes il y en a peu en ce moment, mais certains professionnels du tourisme pourraient s’y intéresser et voir qu’en haut du classement on trouve Abu Dhabi, et que les villes françaises n’apparaissent qu’à partir de la 194e place. Méthode contestable, mais effet de communication garanti, une vieille recette qui marche encore.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité Insécurité Police
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants