1 min de lecture Violences conjugales

Nîmes : la justice demande la remise en liberté d'un homme coupable de féminicide

Condamné à 30 ans de prison pour l’assassinat de son ex compagne en 2017, Ramon Cortes pourrait bien être libéré dès ce jeudi.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
Nîmes : la justice demande la remise en liberté d'un homme coupable de féminicide Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot édité par William Vuillez

Deux mois après la fin du grenelle, la question des violences faites aux femmes est encore loin d’être réglée. Preuve en est, l'histoire de cet homme, condamné à 30 ans de prison pour l’assassinat de son ex compagne en 2017 et qui pourrait bien être libéré dès ce jeudi 16 janvier, deux ans seulement après sa condamnation. 

Mercredi pourtant devant la cour d'appel de Nîmes il a reconnu les faits, d'une extrême violence. Mais alors pourquoi le libérer ? Et bien c'est la loi explique ce matin le journal Midi Libre. Ramon Cortes, c'est le nom de cet homme, doit être jugé en appel devant la cour d'assises de Montpellier en avril prochain. 

Problème, le délai "raisonnable" est dépassé, 2 ans en l’occurrence. La faute à "l'encombrement des tribunaux et des cours d'assises", explique un magistrat. C'est donc contraint et forcé presque que l'avocat général a requis mercredi sa remise en liberté. "Certaines réquisitions, a-t-il expliqué, sont plus difficiles à prendre mais force doit rester à la loi. Je vous demande de remettre cet homme en liberté, sous contrôle judiciaire". 

De quoi faire bondir les proches de la victime qui rappelle que Rosine Roig a été harcelée, séquestrée puis tuée dans un bois et enterrée. Tous redoutent, si Ramon Cortes est libéré, qu'il ne soit pas présent au procès en avril, la cour d'appel de Nîmes doit trancher ce jeudi. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Violences conjugales Justice Nîmes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants