1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Nantes : "On a eu les zadistes, une explosion des stups et un apport d'immigration", critique un policier syndicaliste
1 min de lecture

Nantes : "On a eu les zadistes, une explosion des stups et un apport d'immigration", critique un policier syndicaliste

Depuis la rentrée de septembre, Nantes fait la Une de l'actualité en raison d'événements dramatiques. Pour le syndicaliste Jean-Christophe Couvy, l'explosion de l'insécurité dans la ville est une "sortie de route".

Jean-Christophe Couvy, secrétaire national du syndicat Unité SGP Police, sur RTL.
Jean-Christophe Couvy, secrétaire national du syndicat Unité SGP Police, sur RTL.
Crédit : RTL
micros
Eric Brunet - édité par Benoît Leroy

Un cocktail explosif à Nantes ? Après un viol collectif, samedi 24 septembre dans les rues de la capitale du département de Loire-Atlantique, un policier a été percuté dans ce qui semble être un refus d'obtempérer. Depuis plusieurs jours, la métropole nantaise est au coeur d'un débat sur l'insécurité, dont la situation a été aggravée par l'immigration, selon plusieurs responsables politique de droite. 

Sur RTL, le secrétaire national du syndicat policier Unité SGP Police FO Jean-Christophe Couvy, s'est ému d'un brutal changement sur la dernière décennie. "On se demande ce qu'il s'est passé en dix ans. En 2012, on regardait un peu Nantes comme l'eldorado de l'ouest. Tout le monde vivait très très bien. En dix ans, on se demande ce qu'il s'est passé : une sortie de route", a-t-il rappelé. "En 10 ans, on a eu les zadistes, une explosion des stups et un apport d'immigration..."

Selon lui, "les zadistes de Notre-Dame-des-Landes qui ont amené leur lot de "punks à chiens", de marginaux. Et de poursuivre sur les trafics de drogues : "On a eu, après, une explosion des [trafics de] stupéfiants. Nantes, c'est la ville qui rayonne dans l'ouest, qui abreuve en stupéfiants sur Rennes, Angers, Cholet ou la Roche-sur-Yon. C'est une plaque tournante". 

Autre explication de l'insécurité grandissante dans les rues de Nantes, selon le policier, "un apport d'immigration (...) depuis plusieurs années". "On commence à voir les dégâts, [liés notamment] aux mineurs isolés", a-t-il estimé.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire