1 min de lecture Racisme

Nantes : des affiches jugées racistes dans un commissariat

VU DANS LA PRESSE - Des affiches détournaient la BD "Tintin au Congo". La direction départementale de la police la fait retirer.

La police nationale (Illustration).
La police nationale (Illustration). Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Chloé
Chloé Richard-Le Bris Journaliste

Au commissariat central de la ville de Nantes, un avocat a remarqué une affiche raciste détournée de la bande dessinée Tintin au Congo. Celle-ci a été renommée "Tintin au Congo, de nuit", où le héros apparait noir. L'affiche se trouvait dans une salle d'interrogatoire pour les suspects en garde à vue pour délits mineurs.

À côté de l'affiche était écrit la phrase de Pierre Desproges "on peut rire de tout mais pas avec n'importe qui". L'histoire a fait le tour des avocats de Nantes et est vite remontée aux oreilles de la direction départementale de la police nationale : "J’ai fait retirer l’affiche dès que j’en ai eu connaissance, il y a une dizaine de jours", assure à Ouest-France Benoît Desfesret, le directeur de la police en Loire-Atlantique, tout en précisant ne pas l’avoir vue.

Ce n'est pas la première fois qu'un tel événement se produit dans les locaux du commissariat central de Nantes. Quelques mois auparavant, une autre affiche du même type y était placardée, celle-ci montrait une barque chargée de migrants intitulée "Le Congo chez Tintin". 

Benoît Desferet avait à nouveau fait retirer le poster pour lequel il évoque ici clairement la "connotation raciste". "Ça relève au moins du disciplinaire, c’est sûr. Une enquête administrative a été menée, mais nous n’avons identifié personne (...). Dans la police, vous avez forcément l’image de la société, il y a un pourcentage d’extrémistes", a-t-il déclaré.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Racisme Faits divers Nantes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants