1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Haut-Rhin : un enseignant menacé de mort après avoir abordé les caricatures de Mahomet en cours
1 min de lecture

Haut-Rhin : un enseignant menacé de mort après avoir abordé les caricatures de Mahomet en cours

Près de Mulhouse, dans le Haut-Rhin, un enseignant a été menacé par une famille pour avoir abordé les caricatures de Mahomet.

La cour de récréation d'un établissement scolaire (illustration)
La cour de récréation d'un établissement scolaire (illustration)
Crédit : AFP / Archives, Damien Meyer
Mulhouse : un enseignant menacé de mort après avoir abordé en cours les caricatures de Mahomet
00:01:02
Hermine Le Clech - édité par Thibault Nadal

Un professeur de nouveau menacé en France. Les faits se sont déroulés mardi 4 octobre devant le lycée de Thann, près de Mulhouse. Un enseignant qui avait abordé la question de la laïcité et de la liberté d'expression en classe, se l'est vu reprocher par l'une de ses élèves puis par sa famille, connue pour son rigorisme religieux. Ces nouvelles menaces interviennent près de deux ans jour pour jour après la mort de Samuel Paty, ce professeur assassiné devant un collège. 

Tout a commencé après un cours sur la laïcité et la liberté d'expression. À la fin de celui-ci, une jeune fille de 15 ans est venue parler avec son professeur et a tenu des propos inquiétants. L'adolescente a fait une apologie du terrorisme, selon la procureure de Mulhouse, en lien avec les attentats de Charlie Hebdo

De retour chez elle, la lycéenne en a parlé à sa famille qui est allée devant le lycée, n'acceptant pas que l'on parle du prophète Mahomet en cours. C'est à ce moment-là que l'oncle de la jeune fille a menacé le professeur. Des menaces lourdes qui font très clairement référence au meurtre de Samuel Paty en 2020.

L'adolescente et son oncle ont été arrêtés et une information judiciaire a été ouverte vendredi 7 octobre. L'oncle a été mis en examen pour menaces de mort mais remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire en attendant son procès. Sa nièce sera quant à elle convoquée ultérieurement par le juge d'instruction en charge du dossier pour des faits d'apologie du terrorisme. Si les deux protagonistes nient ce qui leur est reproché, plusieurs témoins ont confirmé les faits.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire