1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. "Monstre de Florence" : un tueur en série qui s'attaque à des couples d'amoureux
2 min de lecture

"Monstre de Florence" : un tueur en série qui s'attaque à des couples d'amoureux

Qui est le "Monstre de Florence" ? Un homme qui va vite apparaître comme un tueur en série d'amoureux avec un total de huit double meurtres. 40 ans après, la vérité n'est toujours pas connue.

Le monstre de Florence à la une de l'actualité
Le monstre de Florence à la une de l'actualité
L'INTÉGRALE - Le Monstre de Florence, le tueur des amoureux
00:41:44
L'ENQUÊTE - Le Monstre de Florence, le tueur des amoureux
00:14:48
Jean-Alphonse Richard & Marie Bossard & Alexis Kergus

Le dimanche 7 juin 1981 au matin, les carabiniers italiens sont à pied d'œuvre autour d'une Fiat Ritmo de couleur beige, stationnée au bord d'un petit chemin, tout près de Florence. L'endroit, qui ne se trouve pas très loin de la discothèque Anastasia, est un lieu de rendez-vous pour les amoureux. Un homme est affalé dans la Fiat côté conducteur. Giovanni Foggi, 30 ans, employé dans une société pétrolière, a reçu trois balles dans la tête. 

Le meurtrier l'a tué en tirant à travers la fenêtre. Une femme gît un peu plus loin dans un petit ravin. Carmela De Nuccio, 21 ans, employée dans une maroquinerie, a été traînée jusqu'ici, poignardée à plusieurs reprises et sauvagement mutilée. Le maniaque a frappé avec deux armes différentes, un pistolet Beretta calibre 22 et une arme blanche qui pourrait être un couteau de chasse. Aucun témoin ne peut s'exprimer sur ces deux crimes. 

40 ans après, le mystère est toujours présent et l'assassin n'est toujours pas connu. 
"Je suis persuadé qu'il s'agit d'un tueur en série qui connaît la criminologie. Nous allons travailler dans cette direction, je pense qu'il est très important que les familles aient le droit de connaître la vérité", explique M° Walter Biscotti, avocat italien des familles des victimes invité de L'heure du Crime.

Des scènes de crimes qui se répètent

L'annonce de cette scène de crime spectaculaire ne passe pas inaperçue. Un journaliste du quotidien local La Nazione, la relie à une précédente, étrangement similaire, qui s'est déroulée sept ans plus tôt, le 14 septembre 1974.

À écouter aussi

C'était déjà un samedi et une nuit sans lune, dans le même coin, sur une petite route près de Borgo di san Lorenzo. Pasquale Gentilcore, 19 ans, est retrouvé au volant de sa Fiat 127, tué par cinq balles de Beretta 22. Sa fiancée, Stefania Pettini, a elle reçu trois balles qui ne l'ont pas tuée. Le cas n'a jamais été résolu et apparemment, le meurtrier est toujours dans la nature.
 
Le sadique qui rôde autour dans les collines toscane va hériter de ses premiers surnoms, "le tueur des amoureux" ou "l'assassin des nuits sans lune". Mais il ne va pas tarder à être appelé "le Monstre de Florence". 22 octobre 1981, quatre mois après son dernier forfait, les fiancés Stefano Baldi, 26 ans, et Susanna Cambi, 24 ans, sont retrouvés sans vie dans un coin de campagne. La scène se répète…

Nos invités

- Salvatore Maugeri, sociologue, enseignant-chercheur à l’université d’Orléans, auteur de "Toscane Sanglante, les mille visages du 'Monstre de Florence' " (Valsa Editions / Octobre 2015)
M° Walter Biscotti, avocat italien des familles des victimes

Richard Heuzé, journaliste à l'époque correspondant en Italie pour Le Figaro

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/