1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Un arbitre amateur roué de coups dans la Somme : "La personne qui m'a frappé en premier, c'est une mère"
1 min de lecture

Un arbitre amateur roué de coups dans la Somme : "La personne qui m'a frappé en premier, c'est une mère"

TÉMOIGNAGE - Théo, jeune arbitre de football de 18 ans, a été roué de coups par des joueurs et des parents à Salouël dans la Somme.

Un ballon de football (illustration).
Un ballon de football (illustration).
Crédit : AFP/B.Langlois
Somme : "La personne qui m'a frappé en premier c'est une mère", raconte l'arbitre agressé
00:01:42
Franck Antson - édité par William Vuillez

Un arbitre de football avait été agressé à Melun en Seine-et-Marne dimanche 27 mars après un match amateur. Dans cette scène filmée, on voit les joueurs s'en prendre à l'arbitre jusqu'aux vestiaires. "Mets lui des tartes", hurle l'un d'eux. L'homme a depuis porté plainte. Ce week-end, une agression similaire a eu lieu à Salouël dans la Somme

Cette fois, c'est un jeune arbitre de 18 ans qui venait d'obtenir sa licence, qui a été roué de coups par plusieurs joueurs. Des parents s'en sont également mêlés. Il témoigne ce mardi matin au micro de RTL. "Au bout des 90 minutes de jeu, je siffle la fin du match. Et à ce moment-là, un joueur se met face à moi et m'insulte en disant que j'étais un sale gros con, que je ne savais pas arbitrer", explique Théo. 

"Quand j'entends ça, j'applique le règlement d'après-match, c'est-à-dire que je mets un carton rouge au joueur pour propos injurieux", poursuit-il. 

Frappé par un parent de joueur

"La dame a vu que j'avais mis un carton rouge à son fils et m'a ensuite giflé une fois, lors de ma direction aux vestiaires. Un spectateur est venu me sauter dessus par derrière, me donner des coups de poing au niveau du visage, du cou et du dos. Il s'agissait du grand frère de la personne que je venais d'expulser", poursuit le jeune arbitre. 

À écouter aussi

"J'ai été poussé, je suis tombé par terre la tête la première. Et je ne sais pas pourquoi, un joueur de Salouël est venu me frapper alors que j'étais à terre. La chose qui me choque, c'est que la personne qui m'a frappé en premier c'est un parent, une mère d'enfant. Je ne voulais plus arbitrer, mais si je ne continue pas, je donne raison à mes agresseurs, et je ne veux pas", ajoute Théo, à qui les médecins ont déclaré une semaine d'ITT après cette violente agression. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.