1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Bobigny : ce que l'on sait de la mort d'un homme percuté par un tramway après avoir été agressé
2 min de lecture

Bobigny : ce que l'on sait de la mort d'un homme percuté par un tramway après avoir été agressé

Une information judiciaire a été ouverte après la mort de Jérémy Cohen, percuté par un tramway en février dernier. Il venait de subir une violente agression et semblait fuir.

L'écusson de la Police nationale
L'écusson de la Police nationale
Crédit : AFP
Bobigny : ce que l'on sait de la mort d'un homme percuté par un tramway après avoir été agressé
00:02:13
Thomas Prouteau - édité par Aurore Briffod

Les faits se déroulent à Bobigny sur une large avenue où passe le tramway T1. Le 17 février dernier, un homme de 31 ans est roué de coups par plusieurs individus pour une raison encore inconnue. La victime réussit à fuir et traverse les rails du tramway sans se rendre compte qu'une rame arrive. Elle est percutée et décèdera dans l'ambulance. 

Plusieurs semaines après le drame et la mort de Jérémy Cohen, une enquête a été ouverte pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans l'intention de la donner". Les enquêteurs estiment que l'accident est une conséquence de l'agression. Les auteurs de ces violences, en cas d'interpellation, pourraient alors être traduits devant une Cour d'assises.

La famille de la victime a dû insister auprès de la police pour les convaincre qu'une agression avait précédé l'accident. Les frères de Jérémy Cohen ont lancé un appel à témoins et récupéré une vidéo de la scène. Interrogé sur Radio Shalom, le père de la victime explique ce que l'on peut voir : "Il s'est relevé dans un dernier effort (...), il titubait. À ce moment-là, le tramway l'a percuté". Sacha Cohen estime que cette vidéo est primordiale : "Si on n'avait pas fait cet appel à témoins, ce serait passé à la trappe !". Toutefois, le parquet de Bobigny affirme que l'hypothèse d'une fuite mortelle avait été prise en compte dès le départ mais reconnaît le rôle crucial de la famille. 

Récupération politique

Depuis ce lundi 4 avril, l'affaire a été largement relayée sur les réseaux sociaux et dénoncée par les candidats d'extrême-droite en lice pour l'élection présidentielle. Sur Twitter, Marine Le Pen et Éric Zemmour accusent les médias d'avoir étouffé une mort provoquée, selon eux, par "des racailles". 

À lire aussi

Franck Serfati, l'avocat de la famille, s'insurge au micro de RTL : "Nous ne souhaitons pas qu'il y ait une récupération et encore moins partisane, dans des conditions ignobles et intolérables pour la famille Cohen". Enfin, cette dernière souhaite rester prudent quant à une éventuelle dimension antisémite de l'agression.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/