1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Mort d'Emmanuelle Badibanga aux Seychelles : "On veut connaître la vérité", dit son frère
2 min de lecture

Mort d'Emmanuelle Badibanga aux Seychelles : "On veut connaître la vérité", dit son frère

Emmanuelle Badibanga est morte mystérieusement aux Seychelles au printemps 2021. Un an après ce tragique évènement, son frère dénonce une enquête bâclée mais garde espoir...

Emmanuelle Badibanga
Emmanuelle Badibanga
Crédit : Droits réservés
L'INTEGRALE - Meurtre aux Seychelles, "Le mystère de la chambre 2027"
00:40:58
L'ENQUÊTE - Meurtre aux Seychelles, "Le mystère de la chambre 2027"
00:13:30
Jean-Alphonse Richard

Comment est morte la Varoise Emmanuelle Badibanga, au printemps 2021, dans le décor enchanteur des Seychelles ? L'histoire oscille toujours, malgré les investigations et les expertises, entre deux scénarios diamétralement opposés. Celui du suicide d'une femme en proie à la déprime ou celui d'un crime commis par surprise, puis maquillé par son auteur.

Les faits se déroulent le 27 avril  2021, peu après 19h30. Thomas Debatisse, le compagnon d'Emmanuelle Badibanga, quitte le restaurant du tout nouveau village de luxe du Club Med, fraîchement inauguré sur l'île privée de Sainte-Anne, aux Seychelles. Le jeune homme se dirige vers la petite suite 2027 qu'il occupe avec Emmanuelle. 

Il l'appelle mais ne reçoit aucun écho. La chambre, dans laquelle trône un immense lit, est vide. Thomas pousse les portes coulissantes de la salle de bain et aperçoit aussitôt Emmanuelle, pendue par le cou à l'accroche serviettes. Il se précipite, la dépose sur le carrelage et se met à hurler. Il est 19h45, Emmanuelle Badibanga est morte. Un suicide, très probablement.

Une mise en scène criminelle plutôt qu'un suicide

Pourtant, très vite, le doute s'installe. La famille d'Emmanuelle ne comprend pas pourquoi elle se serait suicidée. Elle fourmillait de projets et n'avait rien de dépressif selon ses proches. La jeune femme dirigeait une salle d'exposition sur le port de Nice. C'est là, le 11 janvier 2020, qu'elle a fait la connaissance de Thomas Debatisse.

À écouter aussi

 
Ce dernier est d'ailleurs pendant longtemps accusé du meurtre de sa compagne. Les policiers seychellois ne croient pas à une pendaison volontaire. Qui plus est, l'autopsie, effectuée indique qu'aucune trace de convulsions n'a été détectée. Selon le légiste, la victime a été étranglée puis pendue. Il ne s'agirait pas d'un suicide, mais d'une mise en scène criminelle.

Jugé pour meurtre en avril 2022, Thomas Debatisse a finalement été acquitté. Un an après les faits, la famille d'Emmanuelle Badibanga ne perd pas espoir. Ludovic Badibanga, le frère de la victime, regrette une enquête "par moment bâclée". "On veut connaître la vérité et savoir ce qu'il s'est passé. C'est le procureur qui décidera des suites à donner mais en tout cas, on a bon espoir", explique-t-il en enfin en direct dans L'heure du Crime

Nos invités

- Ludovic Badibanga, frère de la victime
- Vincent Fillola, avocat de la famille de la victime

- Michaël Grosnier, oncle d’Emmanuelle Badibanga

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/